Edition HIVER 2022-2023

Un expresso?

Espagne

| Grande Canarie

Une plantation de café en Europe ? Incroyable mais vrai.


 

Le café fut introduit dans la Grande Canarie au XIXème siècle. La production destinée à l’Europe était importante. Cependant, dès les années 1930-1940, sa culture se rétracta à l'exception des plantations dans la vallée d'Agaete.

 

 

Direction vers la Finca La Laja, au nord-ouest de l’île.

Il faut compter 1h30 de véhicule depuis Maspalomas et environ 45 minutes depuis Las Palmas.

 

Près de 80 000 visiteurs par année parcourent ici un verger haut en couleurs et en senteurs. Au cœur d’un vignoble, dans l’abondance des orangers, des bananiers et de quelques papayers se glissent, dans l’ombre des arbres tropicaux, des caféiers de type arabica typica. Les particularités de cette souche à partir de laquelle de nombreux croisements modernes furent créés ? Les grains sont pauvres en caféine et très riches en arômes.

 

 

Le micro climat de cette région permet de cultiver cette plante à basse altitude. La production des 3 à 4000 arbustes demeure cependant faible, soit environ 10 tonnes « Il faut récolter 7 kilos de cerises fraîches pour obtenir 1 kilo de café torréfié, précise Víctor Lujo, propriétaire de la Finca Laja, un domaine transmis de père en fils depuis sept générations. Le produit est cher : le paquet de 250 g est vendu 18 euros à la boutique. »

 

Tout se fait à la main. Une fois la récolte effectuée, on précédera à l’enlèvement de la “parche”, la peau qui enveloppe le grain de café. Après le nettoyage de celui-ci, la torréfaction du café est lancée. Un art subtil et précis permettant de libérer tous les arômes du café.

Dégustation

La visite de la Finca La Laja coûte 8 euros. Ce prix inclut une collation composée de fruits et de biscuits sans oublier un expresso de la Vallée d’Agaete préparé dans une petite cafetière italienne. Sa faible amertume et son acidité réduite font qu'il est agréable à déguster sans sucre.

 

 

N’hésitez pas à conserver la gorgée en bouche pour savourer le bouquet aromatique composé de chocolat de réglisse… et d’un soupçon de cassis ! Il y a aussi un goût étrange résultant des facultés d’adaptation exceptionnelles de la plante au climat et aux terres de la Grande Canarie, à priori peu propices à sa culture.

 

Enfin, n’oubliez pas d’entrer dans la petite chapelle dédiée à la Sainte Vierge du Pin ! Des bouquets de fleurs sont déposés en offrandes pour  la remercier de sa générosité.

 

 

On y va… Et après la visite de la Finca La Laja, il faut prendre le temps de s’arrêter aux Salinas de Agaete, trois piscines naturelles protégées de l’assaut des vagues de l'océan. L’eau y est fraîche mais tonique.

 

 

 

 

 

Claude-Yves Reymond

 A lire aussi : Grande Canarie - La Route des Vins

 

 

 

INFOS

 

www.spain.info/fr/

www.grancanaria.com/turismo/fr/

Plantation de café

www.bodegalosberrazales.com/tienda

Pour se restaurer

www.casaroromanticaagaete.com

www.personaltour.es

(Marc Llorens, guide touristique officiel, gastronomie, produits locaux, histoire et culture)

 

 

 

 

16.01.2022 11:32

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Musée Picasso

Espagne

| Barcelone

Né d’une idée de Jaime Sabartès en 1935, un musée rend hommage aux œuvres de l’adolescent puis du jeune adulte.

Un choix de superbes randonnées

Espagne

| LLEIDA AU NATUREL !

Découvrez les Pyrénées vues de l'Espagne!

Publicité