Edition PRINTEMPS 2021

Le chocolat accrocheur

Santé

| Aliment Plaisir

Oh! Hé! Hein! Bon! .... Mmmmh!


 

Une étude américaine révéla récemment que le chocolat contient de la phénylethylamine, une substance à la structure très proche de la morphine aux effets psychostimulants.

 

Avec une consommation annuelle de 9,7 kilos, les rapports que le Suisse, champion du monde, entretient avec le chocolat frisent la dépendance en toute légalité. Exportant ses pralinés aux quatre coins du monde, va-t-on accuser prochainement notre pays de trafic international d'un produit... excellent pour la santé?

 

A l'affût du sensationnel et du n'importe quoi, les Américains ont enfoncé une porte ouverte à propos de la fève de cacao.

 

On savait depuis fort longtemps que le chocolat est un « aliment plaisir » dont l'ingestion est susceptible de faire sécréter par l'organisme des substances euphorisantes et relaxantes quasi semblables à celles de l'opium, de la marijuana ou de la morphine.

 

Mais qu'importe: à ce jour, on n'a jamais vu un « accro » de la truffe subir une cure de désintoxication. Alors, n'hésitez pas ˆ craquer pour un carré, une barre, une plaque,...

 

Il est difficile de donner la quantité à ne pas dépasser par jour. Tout dépend de la taille, du poids et de l'activité physique de la personne. Le chocolat est un aliment très énergétique. Une branche de 15 g équivaut à une pomme de taille moyenne ou à une tranche de pain complet.

 

A condition de ne pas grossir pour un rien, chacun peut donc répondre personnellement aux exigences de sa « chocolamania ». De l'avis du corps médical qui s'est penché sur le problème, une demi-plaque au quotidien devrait déjà satisfaire avec bonheur les gourmands. Quant aux autres, ils devraient bien s'y mettre.

 

L'alchimie de la bonne humeur

 

La fève de cacao renferme quelque huit cents éléments indispensables au bon fonctionnement de l'organisme dont voici quelques exemples dans une énumération non exhaustive.

 

La sérotonine est responsable de la bonne humeur. La thérobromine ressemble aux amphétamines et à la caféine. Cette substance d'éveil est tonique pour le coeur et le cerveau. Le chocolat contient également du magnésium connu pour ses vertus déstressantes. La vitamine E fait la chasse aux radicaux libres responsables du vieillissement et celles du groupe B favorisent le bon fonctionnement du système nerveux.

 

Par ailleurs, les idées reçues se rangent au rayon des oubliettes. Dans le cadre d'une alimentation équilibrée, le chocolat ne constipe pas mais favorise même le transit intestinal. Il ne fait pas mal au foie ni grossir et n'est pas interdit à ceux qui ont du cholestérol.

 

Le chocolat dans sa variante noire à haute teneur en cacao semble parer de toutes les vertus. Inutile donc de se priver de cette gourmandise, histoire de pas être chocolat.

 

Claude-Yves Reymond pour « Chocolat Passion nr 1 »

 

 

 

 

 

 

22.03.2021 13:03

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Cure Sebastian Kneipp

Santé

| Patrimoine immatériel UNESCO

Une approche holistique pour un bien-être ressenti.

Pré-orthodontie pédiatrique en ostéopathie: L’équilibre des enfants au sourire radieux

Santé

| Consultation si nécessaire

Pour prévenir – voire souvent éviter - un traitement orthodontique classique chez l’adolescent, la pré-orthodontie pédiatrique en ostéopathie est judicieuse.

Publicité