Edition ETE 2022

Suzanne Valadon en toute liberté

France

| La Muse de Montmartre

Exposition du 13 mars au 27 juin 2021 à Bourg-en-Bresse


 www.monastere-de-brou.fr

 

Le Monastère royal de Brou organise, en partenariat avec le BAL – Musée des Beaux-Arts de Limoges, une exposition consacrée à Suzanne Valadon (1865 -1938) et aux autres artistes féminines de sa génération, actives entre 1880 et 1940.

 

Vous découvrirez dans les oeuvres de Suzanne Valadon:

 

La construction attentive et volontaire de ses toiles : natures mortes, bouquets et portraits. Toujours dans des couleurs vibrantes

Le désir absolu de cueillir l’essence intime de son sujet en refusant tous les trait superflus qui font « joli » . Des traits parfois impulsifs trahissant sa volonté farouche de liberté.

La volonté de perfection à la limite de la maniaquerie en retravaillant ses tableaux des années durant. 

 

Furieuserment libre

 

Suzanne Valadon, née le 23 septembre 1865 à Bessines-sur-Gartempe dans la Haute-Vienne en France, est la fille naturelle d'une blanchisseuse.

A l'âge de 15 ans, c'est une acrobate de cirque mais un grave accident la contraint d'abandonner cette activité. Sa beauté et son allure toute de grâce lui permettent alors de poser nue dans le quartier de Montmartre où elle habite avec sa mère. Elles devient la muse des artistres les plus célébres en ce temps-là. Enceinte à 18 ans de père inconnu, Maurice verra le jour le 26 décembre 1883. Il deviendra Maurice Utrillo.

 

 

Dans ce quartier de Montmartre à l'ambiance flamboyante de création artistique, le jeune femme se passionne pour le dessin et la peinture. D'abord pour elle puis pour les autres. Degas remarque très vite son talent et l'encourage à persévérer. Suzanne Valadon deviendra son élève.

 

Le succès immédiat qui fut au rendez-vous mit l'artiste à l'abri des soucis financiers qu'elle avait connu jadis. Elle décéda le 7 avril 1938 à Paris.

 

cyr

 

 

 

09.01.2021 11:45

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Découverte déroutante: Brest

France

| Passage obligé

Détruite à 90 %, en 1944 , par les Alliés dans le cadre de l’Opération Cobra, la deuxième ville de Bretagne mérite une visite pour découvrir l’étrange architecture de sa reconstruction à l’américaine, entre 1946 et 1961. Le niveau de la ville autrefois vallonné fut rehaussé de quelque 10 m et aplani.

Bianca Bondi

France

| Exposition à Nantes

H2= mon amour ?

Publicité