Edition PRINTEMPS 2024

Phoenix et Sedona

USA

| Arizona tonique et décoiffant

Montgolfières, golfs,spas, pléiade de 5 étoiles et capteurs d’énergie, Phoenix, Scottsdale et Sedona ne se privent pas de l’emploi des superlatifs.


A 6 heures du matin devant le «Phoenician», le bus de «Hot Air Expeditions» («Just ask your Concierge, your Bell Captain» ou http://www.hotairexpeditions.com/ pour une réservation) est déjà là pour vous emmener dans le désert de Sonora à quelque 45 minutes de route. Les vols en montgolfière au lever du soleil sont les plus spectaculaires avec les rubans autoroutiers de «Greater Phoenix» qui s’enroulent et se déroulent dans un infini rougeoyant dès les premiers rayons. Coup d’oeil en bas, il paraît, selon le dépliant, que l’on peut apercevoir des coyotes évoluer dans leur environnement naturel mais à plus de 1000 mètres, des jumelles s’imposent dans l’ivresse de l’altitude pour voir net. Atterrissage après plus d’une heure au septième ciel et petit-déjeuner au champagne, au milieu des cactus, concocté par cette compagnie qui assure plus de 75 000 vols par année pour un prix avantageux se situant à 200 dollars. Phoenix détient la première place du monde des vols en ballons. Tout comme celle des golfs et des centres de remise en forme avec juste un seul exemple: le «Center for Well-Being», situé au «Phoenician Resort» (6000 East Camelback Road, Scottsdale, AZ 85251, http://www.thephoenician.com/) propose «Accusage», un traitement innovateur conjuguant les propriétés curatives de l’acupuncture avec celles du massage apaisant dans le but de calmer la douleur chronique tout en rehaussant le niveau d’énergie. La tendance veut aussi que le yoga soit de plus en plus abordé par les golfeurs avec un programme spécial visant la flexibilité corporelle et l’augmentation de la capacité de concentration.

Parler de la volupté du «Phoenician» ne doit pas faire oublier le «Hyatt Regency at Gainey Ranch Resort» (7500 East Doubletree Ranch Road, Scottsdale, AZ 85258, http://www.scottsdale.hyatt.com/), autre établissement de luxe qui propose une piscine bordée de sable fin. Dix tonnes sont apportées chaque année par camion, soit la quantité déposée par les orteils des résidents dans les gazons épais environnants. Carte de visite de la chaîne sous direction patronale exigeante, cet hôtel accueille aussi le «Native American Learning» avec des membres de la tribu indienne Hopi pour découvrir le passé originel aztèque et toltèque de feu le Nord du Mexique devenu l’Arizona américain.

Avec plus de 125 galeries,Phoenix/Scottsdale s’est forgé aussi une réputation de Mecque de l’Art rivalisant, aux Etats-Unis, avec Santa Fe et Los Angeles. Frank Lloyd Wright qui élabora les plans du Guggenheim de New York, donna le ton dès 1937 avec «Taliesin West» (Cactus Road/114th St, Scottsdale), sa résidence d’hiver en version studio et laboratoire d’architecture.
Tout est-il rose à «Greater Phoenix», une agglomération longue de 18 miles englobant Phoenix, Scottsdale, Tempe, Mesa et Glendale avec une population de 3,3 millions? Sixième ville des Etats-Unis à la circulation intense «bump to bump», Phoenix détient le record du monde des accidents de voiture. Douglas MacKenzie, directeur des la communication au «Greater Phoenix Convention & Visitors Bureau» fait la grimace mais explique: «La raison de ces «touchettes» vient du fait que nous demeurons la seule grande ville américaine sans transports publics. Un projet de métro/train aérien est à l’étude.. Cela n’a pas empêché plus de 7,2 millions de visiteurs de venir l’an dernier pour s’adonner principalement au plaisir du golf parmi les 200 parcours dans le région de «Valley of the Sun» et de Scottsdale avec une durée de séjour de 5,4 nuits».


Sedona

A 2 heures 30 de voiture de Phoenix sur la route de Flagstaff à la découverte du Grand Canyon, la petite ville de Sedona est aussi une star touristique de l’Arizona, Hollywood utilisa la beauté de la région pour y tourner de nombreux westerns. Ses 10 500 habitants, la plupart des retraités, voient défiler entre 3 et 4 millions de touristes chaque année. L'estimation est approximative puisqu’il s’agit d’une excursion d’un jour difficile à comptabiliser... ou d’une villégiature de 2 nuits, et là le premier chiffre est précis selonla Chambre de Commerce de Sedona.

Le «Red Rock Country» serait, paraît-il magique. Selon les adeptes du «New Age» fréquentant les boutiques ésotériques fort nombreuses en cet endroit, les monolithes de pierre rouge «Coffeepot», «Cathedral» ou «Bell» se révèlent être ainsi des vortex, véritables capteurs d’énergie cosmique. On parle même de l’origine de la civilisation lémurienne. Des fresques indiennes témoignent également d’étranges objets venus d’ailleurs. Vous n’y croyez pas, bien sûr. Pourtant, au sommet d’un pic, escaladé à pied après une trentaine de minutes, avec une bouteille d’eau emportée impérativement en raison de la sécheresse de l’air, un sentiment de plénitude peut vous envahir. Totalement ou partiellement avec encore quelques questions existentielles qui traversent votre esprit?

Lodge at Sedona

A la recherche de soi-même, le parcours mystique du labyrinthe créé par Ronald et Shelley Wachal, propriétaires du «Lodge at Sedona» (125 Kallof Place, Sedona, AZ 86 336, http://www.lodgeatsedona.com/) est un enchantement dans le cocooning bienvenu de ce Luxury Bed & Breakfast Inn aux 14 chambres réservées fort longtemps à l’avance.
Pour les Américains en provenance majoritaire avec 41% du Mid West, l’Arizona est une destination hivernale aux suppléments haute saison en raison d’un climat agréable à la température moyenne de 23 degrés. Les Européens, quant à eux, préfèrent visiter cet état en été à prix climatisés dans un circuit englobant Los Angeles, Las Vegas, le Grand Canyon, Phoenix avec un retour sur L.A. via San Diego.

Claude-Yves Reymond pour Travel Inside

 

 

12.02.2011 12:36

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Louisville

USA

| Kentucky mythique

Un derby pour 2 minutes d'adrénaline au top

Rendez-vous avec « Flipper »

USA

| Virginia Beach

Pagaie en main à bord d'un kayak individuel.

Publicité