Edition PRINTEMPS 2021

Megève en Haute Savoie

France

Calfeutrée dans une vallée à deux pas du Massif du Mont Blanc, l’une des plus anciennes stations de Haute Savoie cultive à la fois les traditions d’hier et les tendances de demain. Coup d’œil anti-âge pour aujourd’hui.


Après une chute de neige importante, toutes les pistes de Megève ne sont pas totalement damées. En difficulté « noire » et « bleue », la moitié reste vierge pendant 2 à 3 jours, ce qui donne la possibilité à presque tous les skieurs d’apprécier la poudreuse sans se risquer hors-piste. Sur ces parcours, le risque d’avalanche est minimisé, les trous sont comblés et les zones dangereuses écartées du manteau neigeux.

Comment repérer ces pistes ? Grâce à une banderole à leur entrée ou par le biais d’écran en bas des remontées mécaniques. En cas de problème, les secours interviendront comme sur une piste classique.

A vous donc l’ivresse de la neige poudreuse ! Vous n’aurez que l’embarras du choix dans le domaine skiable de Megève. Choisissez entre le Secteur Rochebrune – Cote 2000 avec les pistes A2 – Bosses Alpette – Super Megève – Chalet – La Marmotte – Combe Allais ou celui du Mont d’Arbois offrant les descentes Belle d’Arbois – La Combe – Bridans – Voltigeurs – Sanglier – Schuss – Idéal ! En général, on skie de midi à 16 heures dans ce domaine sportif de 600 hectares.

Coup d’envoi

Le hameau de Megève doit sa renommée internationale à la Baronne Noémie de Rothschild qui, lassée des mondanités de Saint-Moritz où elle séjournait régulièrement dans les années vingt, demanda alors à ses conseillers de lui suggérer un lieu apaisant en France. Conçu par l’architecte Henry-Jacques Le Même reconnu par la suite comme étant l’inventeur du chalet du skieur, confortable, fonctionnel et largement ouvert sur le paysage environnant, le Domaine du Mont d’Arbois ouvrit ses portes à la célébrité en 1927. Les têtes couronnées et les esprits brillants affluèrent très vite dans la station.

Chacun et chacune skient encore, affublés d’un pantalon dit « norvégien » large et bouffant avec une prise au vent dont on se passerait bien. Tailleur à Megève, Armand Allard est conscient du problème : il fait glisser ses ciseaux sur un drap de Bonneval et conçoit, en 1930, le « pantalon sauteur » dénommé fuseau par la suite : ligne aérodynamique, fesses et jambes gainées, élastique sous le talon. Une révolution dans la mode et les performances sportives.

En 2010, la maison AAllard a fêté les 80 ans du fuseau, sa création. A cette occasion, Antoine, le petit-fils d’Armand, a ressorti le modèle original. Avec des matériaux d’aujourd’hui et un souci de la perfection dans les moindres détails qui oublie à jamais la production de masse chinoise, ce modèle dit « vintage » s’arrache.

Par qui ? Une clientèle à majorité française (62% selon les statistiques des nuitées de l’Office du tourisme de Megève) suivie par les visiteurs suisses et italiens. Il paraît que le nom de Megève signifie à mi chemin entre la Suisse et l’Italie, via la France. Petite parenthèse : Megève se prononce comme Genève avec un E. Le « è » mis en vogue par les snobs qui débarquèrent par ici dans les années cinquante signifia la grande époque « bling bling » du village surnommé le XXIème arrondissement de Paris par Jean Cocteau. Nostalgie oblige ! Faites un saut au restaurant « Les Enfants Terribles » de l’hôtel Mont Blanc. L’établissement est renommé pour son steak au poivre, son bar à champagne orné d’une fresque de l’artiste et son salon de thé proposant aussi 11 sortes de chocolat chaud. 

Toutes générations confondues

La jet set est une clientèle volatile, Megève dut se reconvertir en privilégiant l’accueil de la famille sous le label « Famille plus montagne ».

Les enfants adorent par ici les multiples activités ludiques en garde assurée. Pour les parents, après le ski, c’est très « spa » entre massages décontractant les tensions dues à un excès sportif et les soins à l’edelweiss conçus par « Pure Altitude » à découvrir aux Fermes de Marie ou à l’hôtel Mont Blanc. Sans oublier le spa du Chalet du Mont d’Arbois avec la gamme d’aromathérapie Anne Sémonin. Quant aux grands-parents, certains prennent un rendez-vous, en toute discrétion, avec la doctoresse Anne Allard, spécialiste en médecine morphologique et esthétique, pour un bilan « Anti-âge »… et quelques injections réparatrices des rides profondes.

Enfin, les trois générations succombent à la gourmandise. Au « Fournil de Megève », Sylvere Hardy confectionne des figurines en chocolat à croquer et des gâteaux de Savoie. « On dit aussi biscuit, précise cet artisan chevronné. Je glisse la pâte dans des moules à kouglof. On ne trouve plus les allongés d’autrefois. Des œufs, du sucre, de la farine et un tour de main, c’est tout. D’accord, je triche un peu. J’ajoute du beurre parce que je suis d’origine bretonne. » Entorse à la recette originale pardonnée, le moelleux de la pâtisserie se révèle incomparable.

Megève a perdu son clinquant d’autrefois pour retrouver son authenticité. Mais la station persiste et signe toujours dans le haut de gamme.

Claude-Yves Reymond

Wellness & Santé magazine 2010-2011

 

Promenade et méditation

Entre le cœur de Megève et le plateau du Mont d’Arbois zigzague un Chemin du Calvaire formé de 15 chapelles et oratoires érigés entre 1840 et 1863 par le Père Ambroise Martin. Inscrit aujourd’hui aux Monuments historiques, ce très bel ensemble a naguère constitué un lieu de pèlerinage si important qu’il vaudra un temps à Megève le surnom « de Jérusalem savoisienne ». C’est un agréable but de promenade avec une vue panoramique sur les contreforts du Mont Blanc.

Infos

Office de Tourisme certifié ****

Megève Tourisme : 70, rue Monseigneur Conseil à F -74 120 Megève. Tél. : + 33 (0)4 50 21 27 28

www.megeve.com

megeve@megeve.com

Atout France : Rennweg 42 à 8021 Zurich, Tél. : 044 217 46 00, www.franceguide.com

01.02.2011 17:50

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Une croisière dans la région bordelaise

France

| A bord du Cyrano de Bergerac de CroisiEurope

Au fil de la Gironde, de la Garonne et de la Dordogne puis à quai à Bordeaux, savourez l'inattendu sur un hôtel flottant, 5 ancres !

Deauville

France

| Spa et thalassothérapie

Deauville et ses fameuses planches, sur la plage près du casino, immortalisées par Claude Lelouch dans un des grands succès du cinéma français: «Un Homme et une Femme». Souvenez-vous! Une Mustang, Anouk Aimée, Jean-Louis Trintignant et une ritournelle récurrente signée Francis Lay. Sans oublier le casino et le thalasso-spa de Deauville.

Publicité