Edition AUTOMNE 2021

Les Rochers-de-Naye Rencontres au sommet

Suisse

| Superbe!

Pour les marmottes, un jardin botanique alpin et un horizon panoramique à se dévisser les cervicales.


Vous êtes à bord du chemin de fer des Rochers-de-Naye et vous admirez le paysage. La neige d’hiver a fondu mais les prés sont blancs de narcisses à proximité de Caux. 

 

« C’est la neige de printemps, précise Niklaus Mani, responsable marketing du Goldenpass. Cette ligne est exploitée depuis 1892, le début du tourisme à Territet.  A l’époque, ce fut une prouesse technique avec le recours à la crémaillère à lames. Il y a certaines rampes à 220 ‰. Pour passer des palmiers de Montreux à 2042 m, l’altitude des Rochers-de-Naye, le trajet dure 55 minutes. Nous transportons 100 000 passagers par année. » Un succès stable et qui ne fut jamais démenti.

 

 

La joie des enfants

 

Après ce trajet qui est déjà une expérience en soi, quel bonheur de découvrir le « Paradis des Marmottes » composé de 7 parcs ! Ce charmant rongeur se réveille en avril/mai. Les sens  du mâle sont bien aiguisés après un long sommeil… et, début juin,  chaque femelle donnera naissance entre 3 et 5 marmottons de 3 cm et pesant une trentaine de grammes. Les petits resteront dans leur terrier jusqu’en juillet avant de faire leurs premiers pas au grand air.

 

 

L’entrée gratuite au centre didactique permet de découvrir les 14 espèces de marmottes du monde, dont celle de l’île de Vancouver en voie de disparition. Verra-t-on cet été un spécimen vivant  s’ébattre et siffler dans l’un des enclos des Rochers-de-Naye ? On en parle.

 

Fleurs des Alpes

 

De juin à septembre, plus de 15 000 visiteurs parcourent les sentiers de « La Rambierta » - en hommage à l’écrivain et naturaliste vaudois Eugène Rambert – un jardin alpin parmi les plus anciens d’Europe. Plus de mille espèces de plantes dont 30 variétés d’edelweiss sont à leur rendez-vous.

 

 

Le tournis

 

Depuis la gare, n’oubliez pas aussi d’emprunter la galerie conduisant à « Plein-Roc », une sorte de nid d’aigle accroché sur la paroi des Rochers-de-Naye. Ouvert en 1985, ce restaurant avec terrasse panoramique offre un spectacle à couper le souffle.

 

Sur 360 degrés ou presque, tout y est : la dent de Jaman, la Cape au Moine, le Jura romand, une grande partie des Préalpes fribourgeoises et des Alpes vaudoises avec le massif des Diablerets… et sans oublier l'Oberland bernois avec le trio Eiger-Mönch-Jungfrau ainsi que le mont Dolent et l'aiguille Verte du massif du Mont-Blanc.

 

Les Rochers-de-Naye vivent au rythme des quatre saisons. En décembre, plus de 20 000 personnes viennent se faire photographier avec le Père Noël. « Il est prudent de réserver, conseille Niklaus Mani. Nous n’avons pas la structure d’accueil de Rovaniemi en Laponie. Là-bas, c’est son village. Chez nous, juste sa maison. » Mais dans un cadre tout aussi enchanteur, assurément.

 

Claude-Yves Reymond pour Wellness & Santé magazine mai 2013

 

Article en pdf francais 1

Article en pdf français 2 (suite)

Artikel pdf deutsch 1

Artikel pdf deutsch 2 (Ende)

 

 

INFOS

www.goldenpass.ch

 

L’Oscar de la découverte

On y va parce que c’est l’un des fleurons du tourisme de la Riviera vaudoise depuis plus de 100 ans. Mais avant de prendre le petit train à crémaillière, il est judicieux de consulter, sur son smartphone, la météo et les offres spéciales proposées par goldenpass.ch. Pour profiter pleinement des attractions de ce belvédère surplombant le Léman

 

11.05.2013 09:17

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

HEAD de l'artiste grison Not Vital

Suisse

| Davos

Le parc Kirchner est ouvert.

Musique folklorique suisse: Mosibuebä

Suisse

| 35 ans de succès

A écouter sur youtube

Publicité