Edition ETE 2024

T’ai Chi: révélation de l’énergie

Santé

| A essayer

Les mouvements du T’ai Chi portent des noms poétiques issus de la Nature. «La grue blanche déploie ses ailes» pour «Se mouvoir dans les nuages», envol immédiat pour l’harmonie du corps et de l’esprit.


Chaque matin au lever du jour, des millions de Chinois pratiquent le T’ai Chi. Cette tradition ancestrale vise le développement de l’énergie intérieure et sa circulation selon les deux principes de base: le Yin et le Yang. Si l’Orient considère généralement le T’ai Chi comme un art martial raffiné d’autodéfense et une philosophie, le monde occidental le voit plus volontiers comme une gymnastique psychophysique et une méditation dynamique qui favoriseraient l’élimination des tensions musculaires et émotionnelles.

Lentement et doucement

Le T’ai Chi s’inspire du taoïsme dont l’un des principes est de ne rien faire et pourtant accomplir quelque chose. Cette fameuse règle du «non agir» n’est pourtant pas à prendre à la lettre. Elle signifie tout simplement que les actions de l’homme ne doivent pas être forcées, ni en désaccord avec les lois naturelles.

Vide de toutes pensées extérieures mais avec l’esprit vif, le mental se concentrera ainsi sur la verticalité de l’homme entre le ciel et la terre. La respiration de type abdominale deviendra lente et profonde. La force musculaire ne sera jamais employée. Seule dans le calme intérieur, la pensée guidera - dans la bonne direction - le flux de l’énergie, le C’hi sous ses diverses formes. Selon la médecine chinoise traditionnelle, un rapport évident de santé existe entre celui-ci et sa libre circulation le long des méridiens. La pratique du T’ai Chi exercerait en quelque sorte un massage vital des points d’acupuncture. La démarche aérienne conduirait à la relaxation.

L’enchaînement fondamental comporte 108 postures exécutées très lentement et sans interruption dont l’apprentissage de la fluidité demande une certaine patience.

Une leçon d’essai ne coûte rien pour «Un pas vers les sept étoiles».

Katie Arbane

contact@partir-magazine.com

 

03.12.2011 13:15

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Cure Sebastian Kneipp

Santé

| Patrimoine immatériel UNESCO

Une approche holistique pour un bien-être ressenti.


La méthode Grinberg

Santé

| La mémoire des pieds

Selon Avi Grinberg, fondateur de cette méthode de développement personnel, chaque individu inscrit l’histoire de sa vie dans ses pieds. Explications.

Publicité