Edition HIVER 2023-4

Fine bouche au stress

Santé

| Alimentation équilibrée

Le stress engendre souvent de mauvaises habitudes alimentaires qui elles-mêmes favorisent le stress avec un fâcheux retour à la case départ. Cassez cette systémie !


Quand les cellules du corps et du cerveau ne reçoivent pas tous les éléments nutritifs indispensables, il se produit sur l’organisme une charge de stress très importante. Pour faire face, une alimentation équilibrée s’impose. Entre autre, deux à trois fruits, deux à quatre légumes et crudités de saison par jour ainsi qu’un farineux complet ou une légumineuse comme les lentilles, les pois chiches, le riz, les céréales ou les pâtes sont nécessaires à chaque repas. Il est recommandé d’être vigilant avec les mets gras notamment la charcuterie, les fritures et de modérer sa consommation de caféine.

Cette substance déclenche la réaction de stress en imitant la réponse du système sympathique au stress. Certes, cela donne un petit coup de fouet mais à savoir tout de même que l’organisme n’aime guère la flagellation qui lui est imposée en cas d’abus. Il répliquera d’ailleurs par une irritabilité accrue, des tremblements, des palpitations, de l’impatience et de la difficulté à se concentrer. Bouddha disait que la corde d’un violon doit être suffisamment tendue pour jouer juste... mais pas trop pour ne pas se rompre. En fonction de son seuil de tolérance, attention donc au café, au Coca, au Red Bull et au thé noir.

Le sucre est un faux ami

La prise alimentaire doit se faire régulièrement et d’une manière équilibrée tout au long de la journée dans un endroit calme. Si l’on est stressé en mangeant, on force l’estomac mis en inactivité par le stress à avaler de la nourriture. Pourront s’ensuivre des ballonnements, des nausées, des crampes ou des diarrhées.

On ne dira jamais assez l’importance du petit-déjeuner trop souvent sauté et remplacé par un express et deux croissants à 9 heures. L’état d’hypoglycémie est garanti un peu plus tard. Pour lutter contre ce manque de sucre, l’envie est grande d’avaler une douceur puisque la réaction au stress prend souvent la forme d’une consommation excessive d’aliments riches en sucre. Le taux de celui-ci dans le sang va donc s’élever immédiatement provoquant une sécrétion d’insuline par le pancréas. Cet organe va le rabaisser pour le ramener à sa valeur normale... mais cette régulation est synonyme de stress pour le corps et l’esprit.

Enfin, un stress excessif peut entraîner une carence en sels minéraux essentiels tels le magnésium, le calcium et le zinc. Quant aux vitamines, la C et celles du groupe B sont consommées beaucoup plus rapidement pendant la réaction de stress en raison du rôle qu’elles jouent dans le métabolisme des glucides et dans la glucogénèse. Faites donc la fine bouche devant les aliments stressants pour être goulu de bien-être!

Katie Arbane

contact@partir-magazine.com

02.12.2011 14:52

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Le goût des mille goûts

Santé

| Une chance de plus pour la vie

Parents, offrez à vos jeunes enfants le plaisir de la découverte du goût alimentaire sous tous ses aspects. Ne les privez pas de ce cadeau unique qu’ils apprécieront à sa juste valeur à l’âge adulte. Un concept éducatif pour une qualité de vie supérieure et de longue durée.

Jardin & Santé

Santé

| Un label de qualité

Les bienfaits des plantes

Publicité