Edition ETE 2024

Harley & Cheese

USA

| Wisconsin

Pour une moto mythique à Milwaukee et le « Green County », surnommé «l' État Fromage», bienvenue dans le Wisconsin !


A la recherche d'un t'shirt inédit ou d'une boucle de ceinture vintage, les aficionados se pressent dans la boutique jouxtant le Musée Harley-Davidson, sis au 400 W Canal St à Milwaukee. Le constructeur légendaire fête cette année son 120ème anniversaire sur un site de quelque 8 hectares.

 

En 1903, deux jeunes hommes, William Harley et Arthur Davidson, élaborèrent un prototype de bicyclette motorisée.

 

 

 

 

 

Les modèles vont se succéder sans même une interruption de fabrication pendant la Grande Dépression et, sur deux étages, ils s'alignent jusqu'à aujourd'hui.

 

 

 

« C'est l'un des centres d'attraction de la ville, confie John Blust, copywriter de visitmilwaukee.org. Je vous suggère aussi de visiter le Musée d'Art. Le National Geographic classa Milwaukee dans son TOP 20 des lieux à visiter en 2023 pour la manière que la plus grande ville du Wisconsin a de célébrer sa culture et de la mettre en valeur.»

 

 

Signée Santiago Calatrava Valls, l'architecture de ce musée au bord du lac Michigan inclut une sculpture de brise-soleil avec des auvents s'ouvrant et se fermant comme les ailes d'un grand oiseau. Epoustoufflant.

 

Et si une petite fringale vous guette, rendez-vous au Milwaukee Public Market situé dans le quartier historique de Third Ward. Ici, tout est frais, local, artisanal... bref, excellent pour manger sur le pouce et avec les doigts.

 

Sourire «Swiss Cheese»

 

Deux heures à peine de voiture suffisent pour rejoindre le «Green County». En 1845, des Glaronnais traversèrent l'Atlantique et fondèrent New Glarus, surnommée «America's Little Switzerland». Découvrez, ici, la vie des pionniers de l'Amérique au “Swiss Historical Village & Museum”!

 

 

«Dans le «Green County», il y a 40 000 habitants et 43 000 vaches. Plus de 600 sortes de fromages génèrent un revenu de 45, 6 milliards de dollars, précise Noreen Ruekert, directrice de l'Office du tourisme de la région dont le slogan est “eat. drink.yodel”. Allez dire bonjour à l'un de vos compatriotes, Tony Zgraggen!”

 

«Alp and Dell Cheese Store», le magasin de cet Uranais, est à l'ombre de la fabrique Emmi Roth, l'un des leaders suisse de l'industrie laitière. Ici, le gruyère s'appelle «Grand Cru» ou «Alpine Style Cheese».

 

 Depuis 1914, la ville de Monroe vit au rythme des «Green County Cheese Days» pendant le troisième week-end de septembre. Prochaine édition: en 2024 avec plus de 100 000 visiteurs attendus. Le Wisconsin, peu connu mais très couru.

 

 https://www.visitmilwaukee.org/

 https://www.greencountywi.org/218/Tourism

 

Texte et photos Claude-Yves Reymond

 

  

 

Figures de proue

 

Avec un sens des affaires aigu et un esprit créatif bienvenu, des pionniers gravèrent leur nom dans l'histoire du Wisconsin.

 

 

Il en est ainsi de Frederick Pabst qui, avec ses parent d'origine allemande, émigra en 1848 à Milwaukee. Il rencontra la fille d'un brasseur et l'épousa en 1862. Avec la création de la Pabst Blue Ribbon aux arômes de poires et de bananes, la fortune fut au rendez-vous avec plus de 100 000 barils par an. Aujourd'hui, son Manoir mélangeant dans un délire souvent kitsch tous les styles européens du XIX ème siècle est une attraction touristique à ne pas manquer au 2000 West Wisconsin Ave.

 

 

 

 

Pour un style épuré, il faut se rendre au 1835 S Layton Blvd pour admirer le Burnham Block de Franck Lloyd Wright, né en 1867 dans le Wisconsin. Cette œuvre dite de jeunesse présentant un modèle de logement pour la classe ouvrière fut construite entre 1912 et 1916 selon les plans de cet architecte le plus grand créatif de l'Amérique.

 

Ces « Maisons American System » sont habitées. Il est possible d'en visiter une sur demande. wrightinmilwaukee.com

 

En 1865, le photographe H. H. Bennett (hhbennettstudio.wisconsinhistory.org/) croyait pouvoir vivre en tirant le portrait des habitants d'un petit village du Wisconsin. La demande étant trop faible, il se lança dans le prise de vue des superbes canyons de la rivière environnante qu'il déclina en cartes postales. Wisconsin Dells devint très vite une station touristique d'envergure.

 

 

Installez-vous, ainsi, confortablement à bord d'un véhicule amphibie datant de la seconde guerre mondiale (wisconsinducktours.com) pour découvrir les rives de la Wisconsin River et du Lake Delton.

 

 

 

En pratique

 

Aller

 

La découverte du Wisconsin est une escapade, en voiture de location, de 4 à 5 jours au départ de Chicago. Dans un premier temps, une escale s'impose pour rejoindre « The Windy City ». Un départ depuis le secteur France de Genève avec un transit à Paris permet d'éviter un contrôle de sécurité et le réenregistrement de ses bagages.

 

Comparez les prix et avant de réserver directement sur internet, renseignez-vous auprès d'une agence de voyages. La combinaison billet d'avion et voiture de location permet souvent d'accéder à des tarifs non publiés sur la toile et parfois plus avantageux.

 

Dormir

 

Les centrales de réservation proposent des tarifs incluant les nombreuses taxes et pourboires habituels aux États-Unis. Au final, pas plus cher et surtout sans surprise désagréable.

 

Acheter

 

Entre Chicago et Milwaukee, le gigantesque Shopping Center de Pleasant Prairie. En week-end, il a la queue devant certaines enseignes.

 

Se renseigner

 

 https://www.visitmilwaukee.org/

 

https://www.greencountywi.org/218/Tourism

 

https://www.wisdells.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

30.10.2023 15:50

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

En plein cœur

USA

| Kansas City (MO)

Dans le Midwest américain, KC pique la curiosité du touriste individualiste.

Pour New York, c’est Newark

USA

| United Airlines

En seconde position juste derrière JFK, Newark Liberty International Airport dispose de deux solides atouts : United Airlines et la proximité de Manhattan.

Publicité