Edition ETE 2024

La ville du 11

Suisse

| Soleure

L'histoire de la ville de Soleure est indissociablement liée au sacral numéro onze.


Il est incroyable de constater la fréquence à laquelle on retrouve ce nombre dans les bâtiments et les coutumes de Soleure: le onze est omniprésent, où que l’on aille.

 

Le chef-d'œuvre du «onze magique» est la cathédrale Saint-Ours, symbole de Soleure: en 1762, l’architecte Gaetano Matteo Pisoni d'Ascona était tellement fasciné par «l‘atmosphère du onze», qu'il a complètement adapté l'église à son architecture.

 

Le clocher mesure donc 6 x 11 mètres, 11 cloches sont accrochées dans la tour, 11 autels décorent la cathédrale et sont tous visibles en même temps d'un seul endroit dans l'allée principale, depuis la onzième pierre noire. Les sièges sont agencés en rangées de onze. L’escalier monumental à l‘entrée se compose de 3 x 11 marches. Le nombre de tuyaux du grand orgue est divisible par 11 et la période de construction a duré 11 ans (de 1762 à 1773). 11 églises et chapelles, 11 fontaines historiques publiques, 11 portes et 11 tours composent le paysage urbain de Soleure.

 

La série des onze continue en remontant le temps où on trouve onze guildes, prévôtés, chanoines et aumôniers. Soleure a également rejoint la Confédération suisse en tant que onzième canton.

 

Mais même aujourd'hui, le chiffre 11 est encore très souvent présent: à Soleure, par exemple, vous trouverez 11 musées, presque deux fois 11 restaurants sur la Riviera soleuroise et même une horloge avec un cadran qui ne marque que 11 heures. Cette horloge originale affiche non seulement l'heure de Soleure, mais joue également le «chant de Soleure» sur 11 cloches à 11h, 12h, 17h et 18h. Une particularité notable de cette horloge est l'arlequin qui bat les heures.

 

Cette magnifique statuette en métal a été créée par l'artiste Paul Gugelmann de Gretzenbach/SO. L'auteur du projet est l'entreprise familiale Trigona AG, Lengnau. «L'horloge de Soleure» peut être admirée sur la façade ouest de la succursale de l'UBS à l'Amthausplatz 1 (côté Schanzenstrasse) à Soleure. L’origine du «Öufibier» (onze en dialecte soleurois) est également dû au chiffre magique.

 

En été, un tour en bâteau «Öufi-Boot» avec vue sur la ville des ambassadeurs vaut le détour pour découvrir au fil de l'eau l'héritage architectural des ambassadeurs de la cour de France.

 

Source: www.solothurn-city.ch/fr & Réd. partir-magazine.com

28.04.2023 10:27

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

GoldenPass Express

Suisse

| L'un des plus beaux trains du monde

Entre Montreux et Zweissimen.

Poussez, poussez l'escarpolette ...

Suisse

| Tessin vu de haut

De gigantesques balançoires vous invitent à découvrir des lieux inconnus.

Publicité