Edition PRINTEMPS 2024

Eva Jaisli

Suisse

| Aide suisse à la montagne

Nouvelle présidente


Après presque neuf ans de présidence du Conseil de fondation de l'Aide suisse à la montagne, Willy Gehriger se retire. Sa succession est assurée par Eva Jaisli, CEO du fabricant d'outils de qualité et d'instruments médicaux PB Swiss Tools dans l'Emmental.

 

Pour la première fois, l'Aide suisse à la montagne sera présidée par une femme. L'actuelle vice-présidente du Conseil de fondation, Eva Jaisli, reprend la présidence de la fondation financée uniquement par des dons. En tant que CEO de la société PB Swiss Tools dans l'Emmental, cette femme de 64 ans sait comment diriger une entreprise internationale. De plus, depuis des décennies, elle a toujours été confrontée aux défis que représentent la vie et les activités économiques en montagne. Situé à Wasen dans l'Emmental, le siège de l'entreprise se trouve en réalité juste en dessous de la zone de montagne. «Mais la plupart de nos collaborateurs et collaboratrices se déplacent depuis de petites vallées retirées, parfois très éloignées de l'Emmental, pour venir travailler dans l'entreprise», explique-t-elle.

 

«Un travail qui a du sens»

 

Eva Jaisli siège depuis 2017 au Conseil de fondation de l'Aide suisse à la montagne. «J'ai toujours ressenti beaucoup de sens dans l’accomplissement de ce travail. Je suis reconnaissante de pouvoir m'engager de cette manière pour les personnes en montagne, avec lesquelles je collabore beaucoup», dit-elle, «et je suis volontiers prête à m'engager encore plus à l'avenir». Un changement de génération étant prévu dans son entreprise familiale, Eva Jaisli sera moins sollicitée et disposera ainsi du temps nécessaire pour présider le Conseil de fondation de l'Aide suisse à la montagne.

 

Avant Eva Jaisli cette fonction était assurée par Willy Gehriger. L'ancien CEO du groupe Fenaco Landi de Pully dans le canton de Vaud a siégé pendant douze ans au Conseil de fondation de l'Aide suisse à la montagne, dont près de neuf en tant que président. Durant son mandat, la fondation a soutenu plus de 7000 projets dans les régions de montagne suisses avec environ 330 millions de francs provenant de dons. Willy Gehriger a donné un visage à l'Aide suisse à la montagne et s’est engagé pour la fondation au cours de 144 réunions, manifestations et excursions. Il a œuvré à la définition des orientations pour trois périodes stratégiques et participé à l'élection de deux directeurs et directrices. En outre, 37 expertes et experts bénévoles ont été élus pendant son mandat. Son engagement a toujours été dirigé vers un seul but : des régions de montagne vivantes. «Ce n'est pas vraiment facile de se retirer après tant de choses vécues et accomplies», déclare le septuagénaire. «Toutefois, pouvoir passer le flambeau à une collègue aussi compétente et engagée qu'Eva rend la chose beaucoup plus aisée».

 

La vice-présidence de la fondation active dans tout le pays est désormais assurée par le conseiller national Jacques Bourgeois, du canton de Fribourg. Ainsi, la Suisse romande continuera d’être bien représentée au sein du Conseil de fondation de l'Aide suisse à la montagne, même après le départ de Willy Gehriger.

 

Depuis 80 ans, la fondation Aide suisse à la montagne améliore les bases d'existence et les conditions de vie de la population suisse de montagne en contribuant financièrement à des investissements orientés vers l'avenir. Elle lutte ainsi contre le dépeuplement. De plus, le soutien de l’Aide suisse à la montagne multiplie le nombre d'investissements qui créent de la valeur ajoutée et des emplois, en premier lieu dans le commerce et l’artisanat local. L’Aide suisse à la montagne est financée exclusivement par des dons et arbore depuis 1953 le label de qualité de la fondation Zewo, qui confirme que les dons sont utilisés efficacement.

 

Comm. & Réd. partir-magazine.com

14.03.2023 10:20

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Accueillante et pratique

Suisse

| Gare de Genève-Aéroport

Les CFF ont terminé les travaux de modernisation.

Tessin (Suisse)

Suisse

| Mendrisiotto

Sensations fortes aériennes

Publicité