Edition PRINTEMPS 2024

MÉTAMORPHOSES

France

| La Cité des sciences et de l’industrie à Paris

Du 4 avril 2023 au 24 novembre 2024


« Je me demande si on m’a changée pendant la nuit. Voyons, réfléchissons : est-ce que j’étais bien la même quand je me suis levée ce matin ? Je crois me rappeler que je me suis sentie un peu différente. Mais si je ne suis pas la même, la question qui se pose est la suivante : qui diable puis-je bien être ? Ah ! Voilà le grand problème ! ». Lewis Caroll, Alice aux pays des merveilles.

 

La Cité des sciences et de l’industrie présente Métamorphoses, sa nouvelle exposition temporaire dédiée aux enfants âgés de 6 à 11 ans, du 4 avril 2023 au 24 novembre 2024.

 

Comme Alice, les enfants grandissent, évoluent et s’interrogent sur leurs propres transformations et sur celles du monde qui les entoure.

 

L’exposition leur propose d’explorer diverses métamorphoses - naturelles, merveilleuses ou encore personnelles - en faisant dialoguer science et imaginaire. Elle introduit également aux prémices de la démarche scientifique en incitant les enfants à l’observation, à l’émerveillement et au questionnement tout en stimulant l’imagination des petits et des grands. Qu’elles soient sources de fascination ou d’appréhension, les métamorphoses ouvrent de nouveaux possibles.

 

LE PARCOURS DE L'EXPOSITION

 

■ La forêt merveilleuse : terrain d’étude pour les scientifiques, lieu de vie, lieu de passage, lieu magique ou fantasmé, la forêt regorge de secrets. Elle est propice à nourrir la curiosité spontanée des enfants et elle est le décor de nombreux contes et mythes. Ici, le visiteur observe activement, compare, associe, se questionne, écoute des histoires… Au menu : métamorphoses animales et transformations végétales… naturelles ou imaginaires.

 

■ Mon beau miroir : les miroirs magiques sont nombreux dans la littérature, les contes, le cinéma ... Ils révèlent des vérités invisibles, les souhaits les plus profonds, permettent de voir l’avenir ou de revisiter le passé. C’est dans un miroir aussi que tout un chacun se voit grandir, changer, vieillir mais aussi devenir ou "entrer dans la peau de". Dans cet espace, enfants et parents sont les sujets ou les acteurs des transformations, qu’elles soient réelles ou rêvées.

 

■ Le monde des ombres : les humains sont des êtres complexes. Leurs émotions, humeurs, pensées varient au cours de la journée, de la semaine, des années et des périodes de la vie. Dans un grand théâtre d’ombres, l’enfant peut jouer avec son corps et des accessoires pour transformer son ombre en divers monstres, révélant ainsi des facettes peut-être un peu plus sombres de sa personnalité.

 

■ Mille et un regards : cet espace invite à faire un pas de côté, à changer de perspective. L’enfant chausse différentes paires de lunettes et explore un décor. Déformations, jeux de décalage, filtres colorés : une incitation à porter un regard différent sur le monde et à réaliser que nous ne le voyons pas tous de la même façon.

 

■ La fête foraine : le parcours se clôt avec une fête foraine - lieu de découverte et d’émerveillement par excellence - dédiée aux transformations de la matière. À l’origine, la fête foraine est un laboratoire bouillonnant où se mêlent les artistes et les savants, les physiciens et les magiciens, les chimistes et les jongleurs. Ici, la science se fait spectacle !

 

Cité des sciences et de l’industrie 30 avenue Corentin-Cariou - 75019 Paris

 

www.cite-sciences.fr/fr/accueil

 

Comm. & Réd. (K. Arbane) partir-magazine.com

13.03.2023 16:16

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

La Grotte Chauvet 2

France

| Plongeon dans le passé

Un émerveillement inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO

Découverte Bretagne: Il était une fois à Roscoff…

France

| Vacances en Bretagne

Avec l’ouverture de l’institut marin Rockroum, en 1899, à Roscoff, le docteur Louis Bagot est considéré comme le père de la thalassothérapie. Découverte des lieux avec sa petite-fille Christine.

Publicité