Edition PRINTEMPS 2024

Le palais en fête

Espagne

| Grande Canarie

Que vous soyez vegan, sans gluten ou au régime, ce sera votre « cheat meal » (repas de triche) quand vous dégusterez ces spécialités gourmandes de la Grande Canarie.


 Voici tout d’abord : le « Chorizo de Teror » d’Alberto Nuez. Au numéro 4 de la Fuente Higuera à Teror), sa boutique ne désemplit pas et la production de ce pâté gras et hypercalorique dépasse les 5 000 kilos par semaine.

A vous une petite saucisse de 100 grammes pour 1 euro dont vous étalerez la chair sur une tranche de pain garnie ensuite de fromage et de miel. C’est le conseil de ce charcutier qui perpétue la recette de son grand-père datant de 1920.

 

 

 

Ensuite, dans votre découverte du nord de l’île, vous serez surpris par l’étendue à perte de vue de la culture des bananes sous serres. Sur 17 000 m2, l’exploitation de Jose Rogue Mauricio abrite 3 000 plants avides d’eau.

 

 

Malgré un arrosage au goutte à goutte réglé par son Smartphone, la facture avoisine les 1 000 euros par mois.

 

La production de la « Finca Tirma » est de 120 000 kilos par année.

 

Produit symbolique de l’archipel subventionné par le gouvernement, la « Plátano de Canarias », à l’appellation d’origine protégée, est cueillie ici à maturité pour une saveur délicate et longue en bouche.

 

Enfin, à Santa Maria de Guia, la « Bodega » (Call Marqués del Muni 34) offre l’opportunité de déguster les fromages artisanaux au lait cru de chèvres et de brebis de la Grande Canarie. Le chardon entre dans la composition du « Queso de Flor ». Les pétales séchés sont écrasés dans un mortier avec de l’eau. Ce liquide brunâtre filtré sera ainsi prêt à cailler le lait. Les 4 variétés de fromages servies sur un plateau bien garni surprendront vos papilles. Prix : 15 euros pour 2 personnes.

 

Claude-Yves Reymond pour Genève Home Information

 

 

 

 

 

09.03.2023 09:59

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Le ciel effleuré

Espagne

| Tarragone

Tradition catalane depuis le XVIII ème siècle, les tours humaines défient toutes les lois de l'équilibre.

Ségovie: le témoin muet... à coeur ouvert

Espagne

| Espagne

Depuis 2000 ans, l’aqueduc romain de Ségovie veille sur la cité. Au gré des siècles, il a vécu les heures de gloire et de repli de cette petite ville. Impénétrable, muet, silencieux... à moins de caresser du regard et de la main l’une de ses pierres pour quelques confidences.

Publicité