Edition PRINTEMPS 2024

Lausanne

Suisse

| Conseil du New York Times

A visiter


Avec une vue panoramique sur le Léman, la vigne du Languedoc à Lausanne est un lieu privilégié peu connu.

 

Au 38 ème rang, la capitale du canton de Vaud fait partie de la fameuse liste annuelle des 52 destinations incontournables du New York Times. 

 

Lausanne est la seule destination suisse dans cette sélection "52 Places to Go in 2023" et l'une des quinze choisies en Europe.

 

"Des vues spectaculaires sur le lac Léman et une scène architecturale et artistique en pleine expansion", résume le journal new-yorkais sur son site internet.

 

Secret bien gardé

 

Partir-magazine, quant à lui, vous suggère pour une vue unique et panoramique sur le Léman le  Parc public  abritant la vigne du Languedoc.

 

Avec quelque 33 hectares répartis sur cinq domaines en Lavaux et sur la Côte, la Ville de Lausanne est le plus important propriétaire viticole public de Suisse. Une seule vigne – la plus petite avec 800 m2 - est intra muros, il s’agit de celle sise au chemin du Languedoc dont la récolte est distribuée gratuitement dans les structures d’accueil pour les écolières et les écoliers ainsi que dans les crèches lausannoises.

 

« La date de la vendange est fixée au tout dernier moment, précise Yves Aellen, Il faut que ce raisin destiné à l’éveil du goût chez les très jeunes soit parfaitement mûr. Ils font un peu la grimace au début à cause de la peau et des pépins puis ils apprécient franchement la découverte des diverses saveurs qui leur sont proposées. »

 

Farandole de cépages

 

Quelques heures suffiront au chef de secteur parc « sud » de la Ville de Lausanne et à son équipe pour récolter environ 800 kilos de raisins déclinés en 13 variétés dans cette parcelle : Arvine, Muscat, Sylvaner, Traminer, Chardonnay, Pinot gris, Riesling/Sylvaner, Merlot, Pinot noir, Gamay, Chasselas, Gewürztraminer et Gamaret.

 

Après une reconversion de ce vignoble, dans les années 30, en culture maraîchère, cette vigne symbolique et variée fut replantée en 1987 comme geste patrimonial et pédagogique. En 1982, ce terrain avait été racheté, avec certaines clauses restrictives exigées par la famille Bovet – le fameux médecin psychiâtre de Lausanne - par la capitale vaudoise pour en faire un parc public.

 

Aujourd’hui, celui-ci est cultivé selon le mode de culture biodynamique visant un parfait respect de la faune et de la flore. Deux tables de pique-nique ont été installées. A la demande d’un handicapé, l’une d’entre elles a même été prévue pour les chaises roulantes.

 

Unique

Cet endroit, pour se ressourcer comme un lézard au soleil zigzaguant dans le mur de pierres installé, mérite le respect et le savoir-vivre… mais les maraudeurs ont déjà prélevé le 30% de la vendange de ce vignoble urbain. Et les tables à pique nique sont déjà taguées de graffitis.

 

Claude-Yves Reymond 

 

 

 

 

 

 

14.01.2023 09:03

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Couteaux, Schwyzerörgeli et « Auf dem Stoos »

Suisse

| Made in Switzerland

Lors de la transhumance estivale nord-sud, les bouchons sont fréquents à l’approche du tunnel du Gothard. Faites une pause en prenant les chemins de traverse ! Sortie direction Schwyz.

Cet été, goûte la Suisse

Suisse

| Swiss Wine Promotion

L'immersion gustative dans différentes régions viticoles a pour objectif d’inviter les consommatrices et consommateurs à redécouvrir les vins suisses - dans les restaurants, directement chez les viticultrices et viticulteurs ou lors d'activités œnotouristiques.

Publicité