Edition ETE 2022

En étroite collaboration

Tour Operator

| EasyJet et Iris

Un programme de gestion du trafic aérien pour réduire les retards des vols, économiser du carburant et réduire l’impact environnemental du transport aérien.


Ce programme est dirigé par Inmarsat, le leader mondial des communications mobiles par satellite, en collaboration avec l’Agence spatiale européenne (ASE) et Airbus.

 

L'objectif provisoire et souhaité de la compagnie low cost

Iris est un élément clé de la modernisation et de la numérisation de l’industrie aéronautique et soutient le plan SESAR (Single European Sky’s ATM Research) pour la gestion du trafic aérien de nouvelle génération. Easyjet a récemment annoncé son objectif provisoire de réduction des émissions de carbone fondé sur des données scientifiques, à savoir une amélioration de 35% de l’intensité des émissions de carbone d’ici à l’exercice 2035, sur la base de l’exercice 2020.

 

À terme, easyJet souhaite parvenir à des vols sans émissions de carbone en utilisant la technologie hydrogène, et travaille avec des partenaires de l’industrie, notamment Airbus, GKN Aerospace, Cranfield Aerospace Solutions et Wright Electric, sur plusieurs projets dédiés pour accélérer le développement de cette technologie. Jusqu’à ce que des technologies à zéro émission de carbone soient disponibles, la compagnie aérienne reste concentrée sur la réduction optimale de ses émissions de carbone actuelles pour laquelle des programmes comme Iris jouent un rôle important.

 

Au futur

Selon l’annonce officielle, Iris permet un gain d’efficacité opérationnelle pour les compagnies aériennes, et vient compléter les politiques d’écopilotage en place telles que le roulage sur un seul moteur, l’utilisation d’informations météorologiques avancées, ou encore les partenariats visant l’amélioration de l’efficience des vols avec des acteurs clés tels qu’Airbus, Collins Aerospace, NATS et Eurocontrol.

 

Comm. & Réd. partir-magazine.com

09.07.2022 16:54

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Offre d'emploi

Tour Operator

| Hotelplan Group

Pablo Castillo, CIO Hotelplan Group, quittera, à sa demande, le voyagiste suisse à la fin du mois de septembre 2021. La recherche d’un successeur a été lancée.

Des chiffres réjouissants

Tour Operator

| Hotelplan Suisse

Un été au-delà des attentes.

Publicité