Edition ETE 2022

Seconde vie

Suisse

| Reconversion

Les anciennes écoles deviennent... Lisez la suite!


Sur la route du col du Susten, à Gadmen, l’ancienne école s’est transformée en «Gadmer Lodge».

 

Dans ce restaurant, les autochtones prennent le café tandis que, à la réception, un jeune couple venu de la plaine procède à l’enregistrement.

 

Pendant ce temps, en cuisine, les préparatifs du repas de midi vont bon train, là où, il y a dix ans encore, retentissaient des cris d’enfants. La bâtisse qui abrite le lodge a été construite dans les années 1960 pour servir d’école, fonction qu’elle remplira longtemps.

 

Or, le phénomène d’exode n’ayant pas épargné Gadmen, les familles vinrent à manquer. En 2013, l’école a dû fermer ses portes. Dès lors, les enfants de Gadmen ont été scolarisés à Innertkirchen. Dans le bâtiment de l’école, seuls les appartements des enseignants étaient encore loués et, de temps en temps, une réunion était organisée dans l’une des salles de classe. À part cela, il était vide. Si la bâtisse a pu être rénovée et reconvertie en lodge avec restaurant, c’est grâce à une coopérative fraîchement créée, réunissant la quasi-totalité du village, et à l’Aide suisse à la montagne dont le soutien a permis de concrétiser la transformation du lieu.

 

Dans le village de montagne tessinois de Scudellate, dans la Valle di Muggio, une «albergo diffuso», sorte d’hôtel éparpillé, est en train de voir le jour. L’idée est de transformer des bâtiments vacants, répartis dans tout le village, en chambres d’hôtel, et l’ancienne école en «ostello», une auberge.

 

Nous soutenons volontiers de tels projets de réaménagement», explique Kurt Zgraggen, directeur de l’Aide suisse à la montagne. Ils démontrent que ce qui est ancien peut avoir de la valeur, et qu’avoir de bonnes idées et un certain sens de l’improvisation a parfois plus d’effet que d’énormes budgets de construction. Sans parler de l’aspect psychologique: «Lorsqu’un bâtiment aussi important qu’une école est vide dans un village, cela peut déclencher une spirale infernale. D’où l’importance de le réaffecter dans les plus brefs délais.»

 

 

Dans toutes ces communes, ce n’est pas seulement le bâtiment de l’école qui a retrouvé une seconde vie, c’est le village tout entier qui a retrouvé un second souffle et brisé la spirale infernale. L’année dernière, l’Aide suisse à la montagne a soutenu plus de 800 projets à hauteur de 27.7 millions de francs.

 

 

Comm. & Réd. partir-magazine.com

06.01.2022 09:58

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Du nouveau au Zoo de Zurich

Suisse

| A visiter en famille

Le 21 mars 2012, une nouvelle étape a été franchie dans l’application de la stratégie de protection de la nature du Zoo de Zurich. Après une période de construction de 18 mois, le Pantanal sud-américain a été inauguré solennellement

Musique folklorique suisse: Mosibuebä

Suisse

| 35 ans de succès

A écouter sur youtube

Publicité