Edition ETE 2022

Heligoland

Allemagne

| A l'extrême nord du pays

Une île de 1,7 km2 de roches et de sable, pour un séjour de repos.


La Grande Anna

 

 

A Heligoland, ce qui frappe, dès sa descente du bateau en provenance de Cuxhafen à quelque 63 kilomètres, c'est l'architecture moderne des maisons aux couleurs vives et les enseignes des commerces qui affichent tous « Duty free ».

 

 

Remontons dans le passé !

 

Cette tradition façon Gibraltar d'absence de taxes diverses fut héritée des Anglais lorsqu'ils cédèrent cet archipel composé d'Heligoland et de Düne aux Allemands en 1890. Entre 1914 et 1918, les habitants durent quitter les lieux occupés par 4000 hommes de la marine britanique. Plus tard, à l'aube de la deuxième guerre mondiale, Hitler voulut en faire une base militaire pour ses sous-marins. D'importants abris souterrains furent construits le long des 1300 mètres de l'île large de 850 m.

 

Big Bang

 Le tout fut détruit par la Royal Air Force le 18 avril 1947 qui largua 6 700 tonnes de TNT pour anéantir les installations militaires. Le plateau porte encore la trace des cratères laissés par les bombardements.

 

« La reconstruction démarre véritablement dès 1952 avec le lancement d'un concours d'architecture. Le design cubique, asymétrique parfois et limpide des maisons habitées par 1450 habitants dans une orientation ouest-est privilégie la lumière, le soleil... et la protection contre le vent. La palette de couleurs est de 14 teintes.» précise Ilse Töpfer, responsable du tourisme à Heligoland accueillant 350 000 visiteurs par année.

 

 

 

 

Erosion

 

La force des bourrasques et des courants marins est particulèrement violente au nord d'Heligoland. Des efforts permanents de consolidation des côtes sont entrepris pour freiner l'érosion du littoral. Les terres et les eaux territoriales sont protégées, elles accueillent des nuées d'oiseaux migrateurs au printemps et en automne.  Un observatoire ornithologique procède au baguage et au recensement des individus. L’avifaune de Heligoland est l'une des plus variées d'Europe, avec plus de 370 espèces.

 

Revêtu d'un coupe-vent, n'hésitez pas à vous promener jusqu'au site le plus fréquenté de l'île dit « Grande Anna », un éperon rocheux haut de 47 mètres fait de grès bigarré. La balade se fait à pied ou en trotinette, la circulation des voitures et des vélos est interdite dans l'archipel.

 

Un drapeau d'Heligoland flotte au loin. Il vous invite avec ses trois couleurs blanc, rouge et vert à la visite de l'île tout au long de l'année. Bateau quotidien depuis Cuxhafen, depuis Hambourg en été.

 

Texte et photos Claude-Yves Reymond

 

 

 

 

 

INFOS

 

Helgoland Tourismus-Service

www.helgoland.de

 

Deutsche Zentrale für Tourismus e. V.
Freischützgasse 3, CH-8004 Zürich


www.germany.travel

 

 



 

 

 

 

 

 

18.11.2021 11:55

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Cure thermale bienfaisante

Allemagne

| Bad Mergentheim dans le Bade-Wurtemberg

Le pouvoir de guérison des profondeurs du Taubergrund.

Vacances dans l'île de Rügen

Allemagne

| Enquête

Le vert des hêtres symbolise la vie, le rouge de la robe suggère l’amour et le bleu du ciel définit la foi. Dans cette palette de couleurs, ajoutons encore le turquoise des flots de la Baltique d’où semblent s’élever de puissantes couches de craie blanche. Tous ces éléments figurent dans « Falaises de craie sur l’île de Rügen », la toile que Gaspar David Friedrich, au romantisme exacerbé, peignit en 1818.

Publicité