Edition ETE 2021

Appellation et Composition

Shopping

| Jus de fruits « innocent » ou coupable?

La réclamation d'une consommatrice qui s'estime dupée. Les faits et la réponse de l'entreprise.


Dans un article consacré aux jus de fruits, le magazine Saveurs Simplissime" écrit: " Les autorités de santé recommandent de ne pas dépasser un un verre de 150 ml de jus de fuits par jour soit l'équivalent de trois morceaux de sucre. Attention, les fruits indiqués sur l'emballage (par exemple, fraise, myrtille, framboise,...) sont parfois présents en très petites quantités par rapport d'autres."

 

La preuve?

 

Courrier des lecteurs de partir-magazine : voici l'extrait de la lettre d'une lectrice mécontente.

 

(...)

« Permettez-moi de vous faire part de ma déception et de mon mécontentement !

Le 5 juillet 2021, Supermarché Atak à Jougnes dans le Jura, attiré par une tête de gondole présentant vos produits, je fais l'achat pour la première fois d'une bouteille « innocent pur jus de 5 fruits pressés ananas & fruit de la passion ».

De retour à mon domicile, je me sers un verre de cette boisson. Le goût est indéfinissable, voire bizarre.

Je jette un coup d'oeil sur l'étiquette et je m'aperçois que ce produit est constitué de pommes à 51% et d'oranges à 35%. Le fruit de la passion n'entre même qu'à 1% dans la composition.

Je remarque également que la contenance de la bouteille est de 900 ml alors que visuellement elle s'apparente au format habituel de 1 litre.

La gorgée d' « innocent pur jus de 5 fruits pressés ananas & fruit de la passion » me reste en travers de la gorge avec une sensation amère de m'être faite arnaquer. Je vous concède que j'aurais pu lire toutes les informations précisées sur l'emballage en plastique avant de passer à l'achat.

A la lecture de ce qui précède, vous ne pouvez pas convenir avec moi qu'il y a un certain malaise dans cette pratique commerciale.

(...)

 

Lire ci-dessous la réponse de la firme "innocent".  Contactée par téléphone, la lectrice de partir-magazine, quant à elle,  demeure mécontente: la contenance de la bouteille n'a, notamment, pas été évoquée tout comme l'envisagement d'un geste commercial. Sans oublier... la formule de salutations habituelle oubliée.

 

L'entreprise "innocent" dérape-t-elle avec cette pratique commerciale façon "être limite"?

La consommatrice n'est-elle pas responsable de son achat puisqu'elle a omis de lire la composition du produit et la contenance de la bouteille ?

Pour qui penchez vous?  N'hésitez pas à partager votre opinion !

 

CONTACT

réd. partir-magazine.com

 

(...) Merci pour votre message.

On est vraiment désolés que vous vous sentiez trompé, ce n'était pas du tout notre intention. Tout au contraire.
Dans nos recettes, il y a souvent une grande quantité d'ingrédients différents. Et comme on ne peut pas tous les écrire sur le devant, nous écrivons en priorité deux choses : les fruits qui sont le plus présents en quantité, mais aussi les fruits qui sont le plus présents en goût. Sont aussi présents sur le devant de nos étiquettes les vitamines, les minéraux et les plantes.

Par exemple, si l'ananas et le fruit de la passion sont les fruits qui se sentent le plus en goût, ils seront écrits sur le devant de notre petite bouteille même si leur pourcentage dans la bouteille n'est pas le plus élevé. C’est un peu comme… un gâteau à la cannelle. Si quelqu’un n’aime pas la cannelle et qu’on ne le prévient pas directement qu’il y en a dans le gâteau, il risque d’être vraiment déçu, même si ce n’est clairement pas l’ingrédient le plus présent en termes de quantité.

Aussi, si la pomme ou l'orange sont souvent présentes dans nos jus - comme la banane dans nos smoothies - c’est parce que ce sont des liants parfaits et leur goût neutre permet de ne pas prendre le dessus sur les autres fruits ; au contraire, ils leur permettent de s’exprimer. Cela permet également de trouver un bon équilibre de texture, ni trop liquide, ni trop épais.
La perception des saveurs varie en fonction de chacun, il est en effet possible que vous sentiez plus tel ou tel ingrédient. Et pour être transparents, nous écrivons bien tous les ingrédients au dos de la bouteille. Nous sommes conscients que cette méthode n'est peut-être pas parfaite mais elle permet de ne pas être surpris par le goût de la boisson.

Megane de l'équipe innocent (...)

 

06.07.2021 16:07

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Internet et livraison

Shopping

| Aide Suisse aux montagnards

Dans les régions de montagne, les entreprises doivent se battre pour leur survie.

Paris « Senteurs »

Shopping

| Expériences olfactives

Effluve d’un parfum retrouvé, la capitale française se veut à la première place mondiale des fragrances. Pari gagné.

Publicité