Edition AVRIL 2018

Montreux pour soi

Suisse

| Balade d'un jour au coeur de la Riviera vaudoise. A Montreux, au soleil et à la «chotte».

Quand avez-vous visité le château de Chillon pour la dernière fois ?


Lors d’une course d’école glissée dans la mémoire de l’enfance ou pour accompagner des amis américains attirés par le Festival de Jazz de Montreux ? Pour les Romands, le mastodonte du tourisme helvétique avec plus de 300 000 entrées par année se doit d’être pourtant plus qu’un cliché de carte postale.

Zigzag dans le passé


(Re) découvrir ainsi les salles d’apparat de la résidence des comtes de Savoie, c’est remonter le temps jusqu’au XIII e siècle, date de sa construction. Dégringoler jusqu’au fin fond des oubliettes, c’est être pris d’angoisse et de compassion devant le pilier où Bonivard fut enchaîné en 1532. Les Bernois délivrèrent cet homme défendant l’indépendance de Genève contre Charles III quatre ans plus tard par les Bernois. Quelques vers de Byron s’égrènent pour une brève méditation poétique très 1830 et amorcent le retour à aujourd’hui... ou presque.

 Montreux bénéficier d’un micro-climat et il y fait toujours quelques degrés de plus qu’ailleurs dans la région. La température moyenne en novembre est de 18 degrés. La balade à pied du centre ville jusqu’au château de Chillon dure une petite demi-heure. Si le soleil brille, le lac s’embrume dans un flou artistique cher à Hamilton. Et s’il pleut, le trolleybus est là pour un quasi porte à porte.

Sur le retour, pour compléter la journée, il faut s’arrêter à l’Audiorama présentant une collection remarquable de beaux objets qui touchent le monde radiophonique.

Se sentir star avec le plein «VAKOG»

A l’époque des abréviations, le V signifie plein la vue avec Chillon, le A s’apparente à l’audition de l’Audiorama et le K se veut kinesthésique avec la marche à pied. Restent le O d’olfactif et G de gustatif gourmand pour un bien-être total. La renommée de Montreux est internationale tout comme sa cuisine pour toutes les bourses. Bref, c’est le choix entre la fondue, les filets de perche du lac dont le menu ne dit pas toujours duquel, le canard laqué et les chefs étoilés.

Pour la digestion, voici une petite balade sur le «Trot’ stars», par exemple, le long de la Grand-Rue devenue depuis peu très Hollywood Boulevard avec toutes ses étoiles. Montreux veut garder la trace de ses événements musicaux; des «caissons» dédiés à un artiste célèbre sont et seront ainsi posés ici et là. Stephan Eicher a eu l’honneur d’être le premier, la trompette mythique de Miles Davis s’ensuivit.

Au Casino, “Rien ne va plus» lance le croupier. Mais si. La perle de la Riviera se découvre en pleine et en arrière saison. C’est même mieux à ce moment-là... parce qu’il y a moins de monde.
 
rédaction partir-magazine. Com pour  « TestVoyages »

Infos

Le château de Chillon est ouvert tous les jours dès 10 heures, fermeture de la caisse à 16 h 45 en octobre et 16 h en novembre et décembre. www.chillon.ch

L’Audiorama ( Av. de Chillon 74), tous les après-midis de 13 à 18 h sauf le lundi, www.audiorama.ch

Office du tourisme : www.montreuxriviera.com

Marché de Noël sous les palmiers
En décembre, une centaine de chalets en bois s’alignent le long de la Grand-Rue pour le marché de Noël de Montreux... qui se veut le plus beau de Suisse. Un objectif de qualité rigoureux a sélectionné les commerçants qui proposeront une foule d’idées-cadeaux originales. Même dans cette ville au climat tempéré, le vin chaud sera de la partie.

 

20.02.2011 10:39

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

« Candy Crush » à Neuchâtel

Suisse

| Escapade

Que reste-il ici du Sugus, mondialement connu? Trois fois rien mais qui sont uniques.

Oberland bernois « Top of Europe »

Suisse

| Discussion vers le sommet

A bord du chemin de fer le plus haut du monde, rencontre avec Sandro Saurer, conducteur de locomotive à la Jungfraubahn.

Publicité