Edition PRINTEMPS 2021

Amour. Toujours ?

Autres pays

| Les Orcades

Une légende mystérieuse enchante cet archipel au nord de l'Ecosse.


 Avec leurs têtes flottant au-dessus des vagues, les selkies (phoque en dialecte orcadien) regardent le rivage avec des yeux étrangement humains.

 



L'imagination des habitants s'enflamma. Imageant la quête d'une compagne ou d'un compagnon, une créature mythique qui a la faculté de prendre l'apparence d'un humain ou d'un phoque à loisir vit ainsi le jour... dans la nuit des temps.

 

On raconte

 

Il était une fois...un homme qui rencontra une magnifique selkie étendue langoureusement sur une plage au soleil.

 Fasciné par cette créature, il lui déroba sa peau d'animal et la retint prisonnière - par amour - sous forme humaine pendant plusieurs années. Hélas, les sentiments n'étaient pas partagés, la jeune femme n'aimait pas cet homme.

On raconte qu’elle était souvent aperçue par des voyageurs de passage, le regard porté mélancoliquement sur la mer. Un jour, elle retrouva sa peau de phoque qu'il avait cachée . Elle s'en enveloppa et prit la fuite par la mer, sans plus jamais revenir.

 

A l'inverse, on dit qu'un selkie mâle sous forme humaine a des pouvoirs de séduction magiques, sans oublier un savoir-faire inégalé, sur les femmes mortelles. Si l'une d'entre elles souhaite entrer en contact lui, il y a un rite spécifique qu'elle doit suivre. À marée haute, elle devra se diriger vers le rivage et verser sept larmes dans la mer.

L'homme idéal va-t-il répondre à l'appel ? La légende évoque une quête d'aventure extraconjugale.

 

 

 

Source : Office national du tourisme écossais https://www.visitscotland.com/ et Rédaction de partir-magazine.com

 





 

 

06.02.2021 11:47

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Destination Budapest

Autres pays

| Au bonheur des bains

Faites un trou dans la capitale hongroise ! De l’eau thermale en jaillira à coup sûr ou presque. Cent dix-sept sources sont déjà recensées, l’une d’entre elles alimente désormais « AQUAWORLD » Budapest, accouplé à un hôtel 4 étoiles de 309 chambres, ouvert depuis peu en périphérie de la ville.

Palais Lomé

Autres pays

| Centre d'art et de culture au Togo

Un projet et désormais un lieu unique en Afrique.

Publicité