Edition ETE 2019

Deauville

France

| Spa et thalassothérapie

Deauville et ses fameuses planches, sur la plage près du casino, immortalisées par Claude Lelouch dans un des grands succès du cinéma français: «Un Homme et une Femme». Souvenez-vous! Une Mustang, Anouk Aimée, Jean-Louis Trintignant et une ritournelle récurrente signée Francis Lay. Sans oublier le casino et le thalasso-spa de Deauville.


  •  Le casino de Deauville vous tente? A moins que vous ne préfériez une balade iodée le long des 643 mètres de planches en bois d’azobé. Datant de 1923, elles sont bordées de petites cabines portant le nom des stars accueillies pendant le Festival du film américain. Les Bains sont inscrits à l’inventaire des monuments historiques.
  • Deauville est une étrange ville avec une population de 4500 habitants passant à 50 000 pendant les week-end et l’été. On la surnomme très souvent le vingt et unième arrondissement de Paris. Un charme certain.
  • Très souvent, la liaison ferroviaire Paris-Deauville impose un changement à Lisieux. Depuis la sortie du film «La Môme», la ville sanctuaire connaît un engouement sans précédent. Edith Piaf, atteinte de cécité dans son enfance, avait retrouvé la vue après s’être recueillie sur la tombe de sainte Thérèse. Une découverte sereine et authentique sans les mar­chands du temple caractéristiques de Lourdes.
  • A Honfleur, le Musée Eugène-Boudin permet d’admi­rer les œuvres du précurseur de l’impressionnisme. L’église Sainte-Catherine, construite toute en bois par les charpentiers de marine avec un clocher séparé, est classée monument historique depuis 1879.
  • A coup sûr, vous aimerez Trouville, dont l’origine est un village de pêcheurs. Par rapport à Deauville sa voisine, c’est le naturel retrouvé et égayé par les murs peints et autres affiches signées Savignac. Soignez tout de même votre snobisme: ici, il faut aussi être vu aux brasseries Les Vapeurs et Les Voiles autour d’un «moules-frites».

cyr - Wellness & Santé magazine 2008

www.franceguide.com

 

 

12.02.2011 16:45

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Musée des Beaux-Arts, Angers

France

| Le collectionneur est-il un grand malade?

Collectionner, Le désir inachevé du 18 novembre 2017 au 18 mars 2018.

Côté cour... et jardins

France

| Bourg-en-Bresse

Escapade week-end avec la découverte du monastère royal de Brou, d'un festival de fleurs enivrant sur 10 000 m2 et la succulence d'un poulet à la crème.

Publicité