Edition HIVER 2020-21

Papa, maman, la cigarette... et moi

Santé

| Tabagisme

Prendre de bonnes résolutions pour l'année prochaine est d'usage. Arrêter de fumer une bonne fois, par exemple. Sagesse et santé, d'autant plus si un heureux événement est prévu.


La grossesse est l'occasion privilégiée pour arrêter de fumer. Une véritable aubaine à suivre en couple.

 

« Allô maman, ici bébé! Tu viens juste d' éteindre ta cigarette dans le cendrier. Voici donc quelques gigotements dans ton ventre pour te dire que je n' ai pas envie d' avoir Joe Camel pour copain... ni le cow boy favori de papa dans mes poumons. Je suffoque à leur seule présence. »

 

Chacun sait que fumer est dangereux pour sa santé et celle des autres. Pendant la grossesse, les toxiques tabagiques tels la nicotine et le monoxyde de carbone passent aussi dans le corps du fœtus par le cordon ombilical. La naissance sera peut-être prématurée ou perturbée et, d' une manière générale, le bébé risque de venir au monde avec une réduction de poids de 200 grammes en moyenne et une fonction pulmonaire diminuée.

 

Essayez!

 

Chacun sait tout cela... et pourtant. Selon les statistiques, une femme sur quatre est fumeuse en début de grossesse et une sur cinq le restera. Sans oublier la fumée passive, celle exhalée par le mari ou compagnon et l' entourage.

 

La méthode miracle pour arrêter de fumer sans prise en charge personnelle n' existe toujours pas... mais il y a mille et une façons cependant de renoncer à la cigarette. Toutes commencent par le choix du moment propice. L' attente de Chérubin ou Angélique en est un à privilégier.

 

« Allô maman, ici bébé. Je soupire d' aise. Depuis que tu as renoncé au mégot de Joe et papa façon cow boy sans horizon, j' ai une meilleure perception des odeurs et des goûts. Quand tu me parles, ta voix n' est plus enrouée ni encombrée par des quintes de toux. Et je vois déjà la peau de ton visage si fraîche et désincrustée de toute grisaille nicotinique. A bientôt en pleine forme. »

 

Claude-Yves Reymond

 

 

 

 

31.12.2020 11:40

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Très, très fit, ma santé !

Santé

| Vite et tout de suite

En plus de l’assurance maladie de base et de l’éventuelle couverture complémentaire, c’est quelque 1500 francs que dépense, en parallèle, le Suisse pour sa santé dans un marché en pleine expansion avec plus de 6% par année depuis 2000. Un investissement de sa poche à la plus-value certaine.

Bouclier impératif au stress oxydatif

Santé

| Dr Marcel Capt, médecin spécialisé en médecine ortho-moléculaire et anti-âge à Lausanne.

Selon des recherches récentes, près de la moitié de la population en Suisse comme ailleurs souffre de stress oxydatif. Attention danger ! Les radicaux libres sont à l’origine d’une accélération du vieillissement et de plus de 200 maladies dégénératives. Explications avec le Dr Marcel Capt, médecin spécialisé en médecine ortho-moléculaire et anti-âge à Lausanne.

Publicité