Edition PRINTEMPS 2020

Les fromages du Jura

Art de vivre

| Patrimoine culinaire suisse

En 2019, les fromages du Jura ont fait leur entrée dans le riche inventaire du patrimoine culinaire suisse.


La légende dit que l’hiver 1890 fut tellement rigoureux et enneigé dans le Jura et le Jura bernois que les paysans de la région ne pouvaient plus apporter le lait jusqu’à La Chaux-de-Fonds. Ils étaient donc contraints de transformer eux-mêmes et ont ainsi créé divers fromages, regroupés sous le nom de « Fromages du Jura ».

 

Les fromages du Jura représentent un groupe de fromages désigné sous diverses appellations, en général des noms de lieux s’étendant sur le Jura et le Jura bernois. Il s’agit de meules de 5 à 8 kg. Ils se distinguent de la Tête de Moine AOP, produite dans la même région, par leur forme, leur poids, leur goût et leur histoire.

 

Parmi ces fromages, on fabriquait à l’époque le « Telsperger », vraisemblablement fromage de Delémont (Delsberg, en allemand). Il en existait une grande diversité, variant selon le lait, le savoir-faire ou le mode d’affinage. C’est grâce à ces nouveaux fromages que la fromagerie de Fornet-Dessous, non loin de Bellelay, a vu le jour

 

A côté de sa fabrication principale constituée de Tête de Moine AOP, on y élabore également les « fromages du Jura », tels que le Moron ou le Fornet. Une autre fromagerie, située plus à l’ouest, au pied des Franches-Montagnes,fabrique un autre fromage du Jura bien connu, le Chauxd’Abel, nommé à l’origine Petit Chaux-d’Abel, ainsi que du grand Chaux-d’Abel. Les fromages du Jura constituent donc une famille à côté de celle de la Tête de Moine AOP. Cette famille englobe aujourd’hui les fromages suivants :

 Chaux d’Abel

 Moron  Fornet

 Erguel

 Divers fromages fermiers du Jura et du Jura bernois.

08.01.2020 16:22

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Association des Gourmettes en Suisse

Art de vivre

| Succès croqué à pleines dents

En 1978, parce qu’elles aimaient la bonne cuisine et l’art de la table, quelques Lausannoises sous l’égide de Michèle Nidegger fondèrent les «Gourmettes». Coup d’œil façon fourchette.

JAN STILLER NOUVEAU DÉLÉGUÉ POUR LA SUISSE & LIECHTENSTEIN.

Art de vivre

| RELAIS & CHÂTEAUX

Jan Stiller est le directeur et administrateur de l’Hôtel Lenkerhof gourmelt spa resort,

Publicité