Edition HIVER 2020

Show « les marrons » !

France

| Escapade en France

Déclinaisons de la châtaigne, fruit roi de l’Ardèche.


A Aubenas sur la Place des Cocons, Christiane Brioude aux commandes du « Salon d’Ann-Sophie » n’y va pas de main morte en cuisine lorsqu’ elle prépare le « cousina ».

 

 

 

 

 

Ce velouté, spécialité ardéchoise, est composé pour 6 personnes de quelques ingrédients dont un kilo de châtaignes et d’un litre de crème fraîche. Le nombre de calories n’est pas précisé mais c’est absolument dé-li-cieux. D’ailleurs, cet établissement aux tables très serrées façon « touche-touche » ne désemplit pas aussi bien pour un déjeuner que pour un café ou un thé gourmand l’après-midi.

 

Célébration

 

La châtaigne est l’un des symboles de l’Ardèche que l’on célèbre depuis maintenant 20 ans avec les « Castagnades » qui se déroulent tous les dimanches en octobre jusqu’à début novembre.

 

 

 

 

Oui, la fête bat son plein dans les 20 villages classés « de caractère ». Chacun y vient pour acheter des produits artisanaux : crème, confiture, pâté, farine à crêpe ou à pain exempte de gluten, miel foncé un rien acide … à base de châtaignes que l’on a tendance à nommer « marron » pour désigner les spécialités issus de la transformation de la châtaigne. Un abus de langage puisque le marron est le fruit du marronnier d’Inde et qui, lui, n’est pas comestible. Mais qu’importe ! Le marron glacé est si délicieux que tout est pardonné. Là aussi, il y a controverse sur l’origine de cette grosse châtaigne confite dans un sirop de sucre puis enduite de sucre glace. L’invention est-elle due à un cuisinier du duc Charles Emmanuel 1 er en Italie ou au Sieur de Varennes qui l’aurait confectionnée pour Louis XIV ? Allez savoir !

 

 

 

 

Premier producteur de châtaignes en France, l’Ardèche a dopé ses ventes, en 2019, avec plus de 5000 tonnes produites en 65 variétés sur 5000 hectares. L’offre peine à répondre à la demande et 10 000 hectares potentiels seront exploités dans les années à venir.

 

Plongeon dans le passé

 

Avec plus de 20 millions de nuitées, l’Ardèche est une destination très appréciée. Si la châtaigne attire, la grotte Chauvet 2 est un véritable pôle d’attraction. Cette année, pas moins de 400 000 visiteurs se rendirent à Vallon-Pont-d’Arc pour explorer la réplique de la grotte Chauvet découverte le 18 décembre 1994 et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014. C’est l’émerveillement total.

 

 

 

 

Il y a quelque 36 000 ans, des hommes et des femmes dessinèrent sur les parois calcaires 1 000 dessins dont 425 figures animales. Saisi sur les vif, ce bestiaire avec 14 espères d’animaux dangereux (ours des cavernes, rhinocéros laineux, mammouths, félins,…) est inédit.

 

 

 

 

 

Certaines représentations, uniques dans l’art pariétal paléolithique (panthère, hibou, partie inférieure du corps féminin, révèlent des croyances et une spiritualité certaine. Cette grotte n’était pas un habitat mais un lieu sacré dans lequel les chasseurs-collecteurs approchaient le monde des esprits.

 

Ce sanctuaire est le premier grand chef-d’œuvre de l’histoire de l’humanité. Une visite en Ardèche s’impose en évitant, dans la mesure du possible, l’encombrement des vacances scolaires.

 

 

Claude-Yves Reymond

 

Pratique

Aller

Une voiture s’impose pour rayonner sur les départementales de l’Ardèche. D’ailleurs, il n’y a plus de train et pas d’autoroute.

 

Dormir

L’hôtellerie un rien vieillissante en Ardèche, a engendré un boom dans la création des chambres d’hôtes. C’est comme chez soi avec un excellent rapport qualité/prix, un séjour de 2 nuits est souvent obligatoire.

 

Notre test

A « La Villa St-Patrice » (70 rue des Pères, F – 07120 St Alban-Auriolles, www.villastpatrice.com), le sourire de Guillemette Tourre vous émerveillera dans sa maison à la superbe terrasse à colonnades. Belle piscine nichée dans un cœur de rochers.

 

 

 

 

A Privas, le chef-lieu de l’Ardèche et ville arrivée de la 5ème étape du tour de France en 2020, Jacques Lantony et François Carette, ont ouvert, en juillet 2018, « La Maison Jaffran, Suite en ville » (10 avenue du Vanel, F – 07000 Privas, www.maison-jaffran.com). Jardin avec vue panoramique sur le Coiron. Au petit-déjeuner, les œufs viennent tout droit du poulailler. Cet établissement est idéal pour rayonner à la découverte des curiosités touristiques de la région.

 

 

 

 

Direction La Sautellerie à F -07380 La Souche au cœur de Parc des Monts d’Ardèche reconnu comme Géopark par l’UNESCO depuis 2014. C’est ici que deux Suisses de Genève, l’artiste plasticienne Caroline Carret et son époux, ont créé des hébergements insolites sous la dénomination « Les Cabanes du Loup Bleu » (www.lescabanesduloupbleu.com). Des stages de modelage, de sculpture et des cours d’équitation sont proposés.

 

 

 

Ludovic Walbaum, vigneron-propriétaire du « Domaine du Colombier » (Le Colombier, F – 07150 Vallon-Pont-d’Arc, www.domaineducolombier.fr) surveille les travaux de son futur hôtel **** (12 chambres) au cœur de son vignoble de 80 hectares longeant l’Ardèche sur 2 kilomètres. La truite pêchée sera-t-elle au menu le soir ? Assurément. Ouverture prévue au printemps 2020.A suivre de très près.

Pour l’heure, une dégustation de ses vins dans son caveau s’impose. Le rosé « Fleur de Vigne » est gouleyant.

 

 

 

 

 

Manger

 

A Ruoms, le restaurant de type bar à vins » Le Terminus » (124 rue Nationale, F – 07120 Ruoms) est une adresse dont la réputation s’est faite de bouche à oreille. Joseph Cuffaro vous conseille pour les crus, sa compagne Clémentine Farrugia est en cuisine.

 

 

 

A Privas, Florian Descours, l’un des chefs toqués de l’Ardèche, cultive le raffinement gastronomique à prix abordable. La formule « entrée, plat, dessert » est affichée à 33 euros. Sa raviole géante au sanglier est une merveille tout comme ses mises en bouche dont la juxtaposition des aliments s’avère une création gustative originale. Restaurant « La Boria », terme signifiant ferme cévenole en patois ardéchois, (3 Cours du Palais, F – 07000 Privas, www.la-boria.com).

 

 

 

Se renseigner

www.ardeche-guide.com

Le site référence sur la châtaigne en Ardèche : https://www.chataigne-ardeche.com/

www.grottechauvet2ardeche.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29.10.2019 09:29

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Loire-Atlantique: Côté plage, côté jardin

France

| Nantes puis La Cuvée des Reblles

Face à l’océan, sillonnée de nombreuses rivières, la Loire-Atlantique vit au rythme de l’eau bienfaisante, de ses vignobles au vin blanc «rapicolant» et de son arrière pays à la nature intacte. Découverte en bleu, doré et vert.

Dinard

France

| Côte d'Emeraude

« A touch of class »

Publicité