Edition AUTOMNE 2019

Concerts à Lausanne

Art de vivre

| Orchestre de la Suisse Romande

Saison 2019-2020


Lors de six concerts d’exception, l’Orchestre de la Suisse Romande interprétera, accompagné de solistes internationaux, des œuvres des époques classique, romantique et contemporaine. Les auditeurs auront notamment l’occasion de découvrir la création mondiale de Shadows III de Yann Robin le 28 mai 2020, premier compositeur en résidence de l’OSR, présent pour la saison 2019-2020.

 

L’OSR, habitué du Théâtre de Beaulieu, actuellement fermé pour rénovation, présente tout au long de la saison une programmation inédite et audacieuse dans la Salle Métropole et fera dialoguer les époques grâce à des musiciens venus de toute l’Europe.

 

Jonathan Nott, directeur artistique et musical de l’OSR, souligne : « C’est un plaisir et une chance pour l’orchestre de pouvoir se produire au Métropole, en plein cœur de Lausanne ». Il poursuit : «Je suis particulièrement heureux de pouvoir présenter dans la capitale vaudoise deux concerts qui feront dialoguer deux immenses figures du XXe siècle : Dimitri Chostakovitch et Benjamin Britten ».

 

Six rendez-vous lausannois entre 2019 et 2020

 

Le concert du 26 septembre inaugurera cette série lausannoise au Métropole en présentant des œuvres de Benjamin Britten et Dimitri Chostakovitch, deux amis qui ont composé dans les temps troublés de la Guerre Froide, chacun d’un côté du rideau de fer. Leurs œuvres s’érigent contre la violence et la répression. L’orchestre sera 2 accompagné du talentueux violoniste arménien Sergey Khachatryan, jeune prodige vainqueur du Concours Sibelius en 2000 à l'âge de 15 ans, puis du Concours Reine Elisabeth de Belgique en 2005 à l'âge de 20 ans, alors qu'il menait déjà une carrière intense.

 

Lors de la soirée du 28 novembre, l’OSR, accompagné du pianiste britannique Paul Lewis, interprétera des œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart et d’Anton Bruckner. L’ensemble sera dirigé par le chef letton Andris Poga, déjà familier des grands orchestres de Munich, Leipzig, Dresde, Rome, Paris, Tokyo, Boston ou SaintPétersbourg.

 

Pour le premier concert lausannois de 2020, le jeudi 30 janvier, l’OSR, dirigé par le jeune chef anglais Alexander Shelley, présentera à nouveau des œuvres de Benjamin Britten et Dimitri Chostakovitch, et sera accompagné pour l’occasion de l’altiste Elçim Özdemir, du ténor Andrew Staples, de la soprano russe Albina Shagimuratova, du russe Mikhail Petrenko à la basse.

 

Le concert du vendredi 13 mars verra la musique allemande de Richard Strauss dialoguer avec la musique française de Paul Dukas, son contemporain. L’orchestre jouera au côté du moscovite Alexei Ogrintchouk (hautbois) sous la direction de Jonathan Nott.

 

L’OSR sera rejoint par la Zürcher Sing-Akademie pour interpréter les œuvres d’Alban Berg et Félix Mendelssohn le jeudi 23 avril. À cette occasion, l’ensemble vocal dirigé par Andreas Felber sera accompagné de la violoniste Leila Josefowicz, de la soprano suédoise Agneta Eichenholz et de la soprano française Delphine Haidan. Le chef allemand Matthias Pintscher, directeur musical de l’Ensemble Intercontemporain, dirigera la représentation.

 

Enfin, la série lausannoise s’achèvera le jeudi 28 mai avec une belle complémentarité entre romantisme et musique contemporaine : les œuvres de Richard Strauss et de Yann Robin, compositeur en résidence, seront interprétées côte à côte. Jonathan Nott dirigera le Quatuor Tana et la soprano lituanienne Asmik Grigorian (que les mélomanes ont peut-être déjà eu l’occasion d’entendre à Genève lors du concert anniversaire du premier siècle de l’OSR, le 30 novembre 2018), sur l’œuvre Shadows III de Yann Robin, une création mondiale, spécialement commandée par l’OSR.

 

Communiqué, adaptation partir-magazine

18.09.2019 14:58

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Changement à la tête du Conseil de Fondation de l’Ecole hôtelière de Lausanne

Art de vivre

| Communiqué de presse

André Witschi est nommé Président du Conseil de Fondation de l’Ecole hôtelière de Lausanne (EHL). Il succède ainsi à Marco Torriani qui a occupé cette fonction durant 12 ans.

Première édition

Art de vivre

| Evénement musical novateur

Les oeuvres de Richard Wagner au programme.

Publicité