Edition ETE 2019

Une pizza pour la Suisse

Restaurants

| Gastro fastfood

Plaisir des yeux et du palais


La chaîne de restaurants Neapolis – le Taverne di Lucullo - a déposé les designs de ses pizzas auprès de l'Institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (IPI) de Berne, dont la toute première pizza suisse (numéro de dépôt 142630).

 

En forme de croix, celle-ci s’inspire du drapeau helvétique.

 

Pour faire honneur et participer activement à la Fête Nationale Suisse le 1er août, l’entreprise Neapolis a souhaité déposer sa pizza à cette date ô combien symbolique pour la Confédération, pour montrer qu’à l’ère de la mondialisation même un plat pouvait symboliser la transmigration teintée d’une complicité saine. En somme, un peu comme le matérialise le Palais Royal à Naples, œuvre tracée par l’architecte Domenico Morelli, né à Melide dans le Tessin et mort à Naples.

 

Original

 

La « pizza QuattroLingue » © (ou pizza aux quatre langues, c’est-à-dire l’italien, le français, l’allemand et le romanche) est la synthèse gastronomique et l’emblème de la cohabitation saine et bienheureuse de différentes cultures entremêlées. Le carré central représente la Suisse, à laquelle se greffent les quatre groupes linguistiques.

 

Chacun est séparé des autres, mais solidement uni au centre de la pizza, dont il fait partie intégrante.

 

Chaque bouchée est un voyage, chaque goût est unique, mais tout autant savoureux. Rassemblés dans un même plat et sans qu’aucun soit identique à un autre, ils vous emmènent loin parmi les paysages helvétiques. 

 

Amusant à voir. Pour le goût, c'est vous qui déciderez.

 

cyr

29.07.2019 14:07

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Burger King à Martigny

Restaurants

| Communiqué

Conçu dans le style «Garden Grill», ce restaurant peut accueillir 200 clients au total.

Un hamburger… complètement toqué

Restaurants

| Gastronomie

Recette gourmande de Jean Yves Drevet, le maître de céans de la Maison du Prussien à Neuchâtel cotée 17/20 par Gault et Millau, qui revisite un classique du fastfood

Publicité