Edition AUTOMNE 2019

Louisville

USA

| Kentucky mythique

Un derby pour 2 minutes d'adrénaline au top


Bienvenue à Louisville !

Inutile de prononcer le « s » central ou de l’ignorer, dites simplement « louevel » comme si vous aviez la bouche pleine ! Etonnement, les 16,4 millions de visiteurs annuels séjournent volontiers 3 jours dans cette ville de plus de 750 000 habitants en prenant le temps de dénicher l’inattendu.

 

 

Tout d’abord, une balade dans la vieille ville classée au Registre national des lieux historiques s’impose.  L’alignement continu de superbes maisons victoriennes le long de larges allées fleuries est considéré comme le plus important des Etats-Unis. Luxe, calme et volupté ? Un avion vous y décoiffera toutes les 5 minutes. « On est à deux pas de l’aéroport qui est l’un des hubs d’UPS, précise dans un sourire Jordan Skora de l’Office du tourisme. Il y a plus de 350 mouvements par jour pour 2 millions de colis. »

 

 

Deuxième passage obligé : la découverte du musée de l’hippodrome de Churchill Down accueillant chaque année, la première semaine de mai, le fameux Kentucky Derby. Surnomée « Run for roses », c'est le plus grand événement des courses américaines. Une durée de 2 minutes et 180 000 spectateurs qui vont, traditionelement depuis 1875, déguster un Mint Julep, une boisson glacée composée de menthe, de sirop… et de bourbon.

 

 

 

 

Avec et sans modération

 

Louisville est devenue le siège de nombreuses distilleries depuis qu’Evan Williams y a produit son premier whiskey en 1780.

 

 

Une section de Main Street descendant vers la rivière est connue sous le sobriquet de "Whiskey Row". Demandez le passeport « Urban Bourbon Trail » au Visitors Center et faites le valider à chaque stop de dégustation. Au terme de six comptoirs, vous obtiendrez le titre envié de Citoyen du Bourbon Country. Vous seront remis un T-shirt estampillé Urban Bourbon Trailblazer et un certificat officiel prouvant votre rang aux yeux du monde. 

 

 

 

En zigzag, poursuivez votre visite en direction du musée & fabrique de battes de base-ball Slugger et du Muhamad Ali Center, le boxeur devenu une légende.

 

 

 

 

 

 

 

Le soir,  une croisière sur l’historique Belle of Louisville, antique bateau à roue lancé en 1914 est agréable.

 

 

A deux pas du lieu d’embarquement, le bâtiment « YUM ! » devrait attirer votre attention. Ce groupe, leader mondial de la restauration rapide, possède, entre autre, Kentucky Fried Chicken.

 

 

Entre poulet frit et bourbon, la découverte sur les lieux de création de noms devenus mythiques dans le monde entier est excitante.

 

Claude-Yves Reymond pour Lausanne-Cités

 

En pratique

 

Aller

Une escale s’impose pour découvrir l'excellent duo Kentucky et Tennessee.  Avec British Airways, vol d’appoint Genève-Londres puis vol direct Londres-Nashville, pratique avec des formalités d’entrées aux USA rapides.

 

Se loger

Une voiture s’impose pour sillonner ces 2 états. Comptez entre 30 et 40 dollars par jour pour le valet parking des hôtels du centre-ville. Nashville et Louisville peuvent se visiter sans véhicule de location.

 

Manger

Mayan Café,  813 E Market St, Louisville, KY 40206. Dans le quartier branché NuLu.

KFC, 688 Highway 25 West, Corbin, KY 40701. Authentique et calorique poulet frit.

440 Main, 440 E Main Ave, Bowling Green, KY 42101. Filet de boeuf tendre à souhait.

The Well Coffeehouse, 147B 4th Ave Nashville, TN 37219. Petit-déjeuner bio trendy.

 

En savoir plus

www.gotolouisville.com

www.musiccity.com

www.visitbgky.com

www.corbinkytourism.com

28.07.2019 17:59

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Lieux de tournage

USA

| Zigzag en Californie

Hollywood ne tourne pas qu’avec des décors de carton-pâte mais aussi à l’extérieur. Par souci de véracité ? Oui et non.

Le come-back de Detroit

USA

| Michigan (USA)

Mise en faillite en 2013 pour une dette à « oublier » de 18 milliards de dollars et confiance regagnée aujourd'hui, bienvenue à Motor City. Le surnom de cette mégapole que rien ne peut arrêter.

Publicité