Edition ETE 2019

Les First Responders

Suisse

| Equipement

Soutien de l'Aide Suisse aux Montagnards


Le 20 mars 2019 - Cette année, Joél Rumo fête deux fois son anniversaire. Le jeune homme de 23 ans a été victime d’un arrêt cardiaque il y a un peu moins d'un an, en raison d'une malformation congénitale non diagnostiquée. Un membre de l'association First Responders Plus du district fribourgeois de la Singine est arrivé sur place en quelques minutes et a pu le réanimer.

 

 

 

L'action

Une alarme s'est déclenchée sur le smartphone de Markus Stempfel qui travaille dans la commune voisine de Planfayon. Markus a saisi son sac à dos d'urgence contenant un défibrillateur, mis son gilet lumineux et enfourché son scooter. Moins de cinq minutes plus tard, il était déjà sur place. Il a diagnostiqué un arrêt cardiaque et a fait usage de son défibrillateur. Il a dû «choquer» Joél à deux reprises, c'est-à-dire «redémarrer» son cœur avec un choc électrique, pour le ramener parmi les vivants. Entretemps, l'ambulance était arrivée et avait pris la relève. Joél a été transporté à l'hôpital où il est resté plusieurs jours dans le coma. A son réveil, il ne souffrait d’aucune lésion, grâce à l'action rapide de toutes les personnes impliquées. Aujourd'hui, il porte un stimulateur cardiaque et vit normalement, il doit juste éviter les efforts sportifs trop intenses.

Joél a eu la vie sauve grâce à la chaîne de sauvetage qui a parfaitement  fonctionné. Afin de sauver davantage de vies, l’Aide Suisse aux Montagnards soutient la création et l'extension de groupes First Responders dans les régions de montagne.

 

Un équipement très coûteux

 

Les First Responders sont des personnes non professionnelles mais très bien formées dont le rôle est de soutenir les services de secours professionnels. Pour être en mesure d'accomplir leur mission, ils doivent être compétents et autonomes. Ainsi, les centres d'appels d'urgence peuvent les contacter directement en cas de besoin. Ils doivent également disposer de l'équipement nécessaire. Chacun des quelque 20 membres du groupe First Responders de la Singine dispose de son propre sac à dos d'urgence avec un défibrillateur et de l’oxygène, qu'il emporte avec lui aussi souvent que possible. Dans la voiture, au bureau, à la maison. Un tel sac à dos coûte environ 5’000 francs. Les investissements pour mettre sur pied un nouveau groupe de First Responders sont donc considérables.

 

Des équipements à moitié prix grâce à l’Aide Suisse aux Montagnards

 

Lors de sa fondation, l’association First Responders Plus a été soutenue par l’Aide Suisse aux Montagnards pour l’achat de ses équipements.  Dès maintenant, les groupes First Responder actifs dans les régions de montagne peuvent obtenir 50 % de rabais sur l'équipement d'urgence via la boutique en ligne de l‘ASS. «C'est notre manière de soutenir directement les groupes de First Responders existants et futurs dans les régions de montagne», explique Raphael Jaquet, responsable du projet à l’Aide Suisse aux Montagnards. Notre unique exigence est que la majorité du groupe soit active dans les régions de montagne et raccordée au numéro d'urgence 144. De la sorte, nous assurons également un niveau de qualité uniforme pour tous les First Responders.

 

 

20.03.2019 11:31

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Adelboden

Suisse

| Feu vert

Une place bien au soleil des quatre saisons pour la station de l'Oberland bernois.

Thoune et environs. Escapade automnale prioritaire

Suisse

| On y va

Vieille ville insolite, piscine d’eau saline et vertige au sommet. C’est un trio pour vous séduire l’espace d’un week-end dans l’Oberland bernois.

Publicité