Edition HIVER 2018-2019

La Joconde dévoilée

France

| Château de Chantilly

Le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci est l’occasion de présenter une exposition inédite autour de la Joconde Nue, œuvre phare quoique méconnue et énigmatique au sein de la collection du musée Condé.


L’exposition permettra de découvrir son histoire et les conclusions des récentes études menées pour connaitre son auteur. Le musée Condé de Chantilly conserve la plus célèbre représentation de la Monna Vanna, mieux connue sous le nom de Joconde nue, un carton de grande taille (quasiment celle de la Joconde du Louvre) qui n’en finit plus d’interroger.

 

Qui a créé la Joconde nue de Chantilly ?

 

À la manière d’une enquête policière, et dans un mode immersif, le visiteur prendra connaissance des résultats des analyses scientifiques et saura enfin qui a pu réaliser ce fameux carton.

 

La Joconde nue dans la France de la Renaissance

 

La Joconde nue fut très tôt connue en France, par le biais d’un original ou d’une copie. François Clouet, fils du portraitiste de François Ier, s’en inspira dans sa Dame au bain (Washington, National Gallery of Art), une composition promise à un brillant avenir, placée aux confins du portrait d’accouchée, de l’allégorie de la fécondité ou de l’amour et de la peinture de genre.

 

Le motif connut de notables évolutions, notamment auprès des peintres de la seconde école de Fontainebleau. Dames au bain, à la toilette, entre les deux âges, portraits des maîtresses d’Henri IV (dont le célèbre tableau du Louvre, Gabrielle d’Estrées et une de ses sœurs) sont en quelques sortes les filles de la Joconde nue, support qui permit de développer à l’envi une esthétique précieuse et polysémique, telle que le prisait la Renaissance.

 

On y va 

En se penchant sur une œuvre emblématique et oubliée de Léonard de Vinci, l’exposition du Domaine de Chantilly rendra hommage à l’une des plus énigmatiques inventions du maître, tout en donnant à voir une véritable leçon d’histoire de l’art consacrée au développement d’un genre pictural, entre la France et l’Italie de la Renaissance.

 

30.11.2018 15:15

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Albi

France

| Escapade

Une cathédrale superbe

De Baldus à Le Gray

France

| Château de Chantilly, Cabinet d’Arts Graphiques

Les primitifs de la photographie du XIXe siècle à Chantilly - 30 octobre 2018 – 6 janvier 2019

Publicité