Edition HIVER 2018-2019

L’appel de la mer

France

| Côte d'Emeraude

Marée haute de bonheur à Saint-Malo.


 

Que restait-il de la cité corsaire datant du XIIème siècle après les combats de 1944 ? Quasiment rien, l’intra-muros fut détruit à 80%. Sur ces ruines, Saint-Malo se releva grâce à une histoire fidèle à son passé.

 

 

Au cours d’une balade aventureuse au sein des remparts posés sur le rocher qui supporte la ville et ne tenant que par le poids des pierres empilées, vous découvrirez Robert Surcouf décédé à Saint-Malo en 1827. Ce capitaine corsaire bâtit une véritable fortune en multipliant les abordages des navires anglais dans l’Océan indien. Sa statue est sur la place du Québec. Un nom qui renvoie à Jacques Cartier prenant possession du Canada en 1534 et dont le tombeau se trouve dans l’actuelle cathédrale Saint-Vincent. Le sol de l’édifice en pente douce et les gargouilles en forme de canon vous surprendront.

 

 

 

Spectacle

 

Le Malouin a pour habitude d’avoir sur lui l’horaire des marées de Saint-Malo, les plus grandes d’Europe (le marnage est de 13,5 m), provoquées par la concentration des eaux au cœur d’une énorme baie triangulaires entre la Bretagne et le Cotentin. Faites comme lui pour ce spectacle unique ! Quatre fois par jour, toutes les six heures, la plage et les rochers se couvrent puis se révèlent à nouveau.

 

 

La Bretagne se rapproche de la Suisse. En train, avec un transit par Paris (2 heures sont nécessaires pour le changement de gare), le TGV relie désormais la capitale française à Saint-Malo en 2 h 14. En avion, nouvelle liaison low cost entre Genève et Rennes. On y va… et on y revient.

Claude-Yves Reymond

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23.11.2018 14:36

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Peindre les courses

France

| Domaine de Chantilly

Stubbs, Géricault et Degas

Découverte Bretagne: Il était une fois à Roscoff…

France

| Vacances en Bretagne

Avec l’ouverture de l’institut marin Rockroum, en 1899, à Roscoff, le docteur Louis Bagot est considéré comme le père de la thalassothérapie. Découverte des lieux avec sa petite-fille Christine.

Publicité