Edition NOVEMBRE 2018

Devinette gourmande

Shopping

| Bonne adresse à Lausanne

Comment s’appelle le praliné du nom d’un président français confectionné au cœur de Lausanne ?


Giscard. Un droit que Valéry accorda à la confiserie Wuthrich le 1er décembre 1993. S’ensuivit un fabuleux « D’Estaing » pour cette friandise exclusive dont plus d’un tiers de la production est exportée dans le monde entier.

 

 

 

Toutes les deux semaines, c’est donc un branle-bas de combat dans le laboratoire pour répondre à la demande. Le confiseur et son équipe s’attellent à la préparation des « Giscard » en version chocolat au lait ou en façon noir. Le processus dure plus 4 jours pour le craquant de la coque, la douceur du caramel, le moelleux de la ganache et la subtile tuile de nougatine en guise de couvercle.

 

Des chiffres de production ? Chut ! Ce succès fait des jaloux. La discrétion naturelle d’Egon Kopp, le propriétaire actuel de Wuthrich au 11 de l’avenue Juste-Olivier, (www.wuthrich.ch/) le pousse également à taire le nom des célébrités appréciant cette douceur dont on dit qu’elle est addictive. Quel bonheur !

 

Claude-Yves Reymond pour allthecontent

 

 

20.01.2018 17:58

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

L'Occitane à New York

Shopping

| Shopping

Tous les produits dans le Flagship Store: 22ème Rue et 5ème Avenue.

Vacherin Mont-D'Or Patrick Hauser

Shopping

| Un délice authentique

Du 18 septembre jusqu'à Pâques, ce fabricant-affineur au Lieu, à la Vallée de Joux, fait le bonheur des Suisses et du monde entier puisque le quart de sa production est exportée en France et en Allemagne, sans oublier le Canada.

Publicité