Edition OCTOBRE 2018

Luxeuil-les-Bains

France

| 100 Plus Beaux Détours de France

Petit joyau à dénicher en Franche-Comté


Avec quelque 6 500 000 entrées en 2014, selon des statistiques « cocorico », l’Hexagone est le pays des vacances favori des Suisses. Paris et le Côte d’Azur squattent la tête du classement, un succès qui ne doit pas faire oublier les richesses de la France dite profonde.

Michelin, dans sa 17ème édition des « 100 Plus Beaux Détours de France » vient de recenser Luxeuil-les Bains, au pied des Vosges. Flâner, nez en l’air, dans la rue principale où s’alignent des maisons gothiques et des façades Renaissance, dont 14 sont classées Monuments historiques, est un plaisir rare. L’abbaye fondée par saint Colomban au VI ème siècle avec la basilique saint Pierre, construite au XIII ème siècle, dont l’orgue tel un vaisseau amiral s’avançant vers la nef, en est le joyau.

 

 

 

 

Le pape François a proclamé l’année 2015 « Année saint Colomban » à l’occasion des 1 400 ans de la mort de ce missionnaire emblématique pour la chrétienté. Il est considéré comme le père de l’Europe puisqu’il cita, dans deux lettres adressées aux papes Grégoire et Boniface IV entre 590 et 604, le mot « Europe » comme communauté de peuple et non pas comme référence géographique. Cette mention est la plus ancienne connue à ce jour.

Festival de bien-être

 

Le fait est rare et mérite d’être signalé : les eaux de Luxeuil sont réputées depuis la Gaulle Pré-Romaine. Sous Louis XVI, au XVIII ème siècle, les Thermes sont construits par un disciple de Nicolas Ledoux mais il faut toutefois attendre Napoléon III et l’Impératrice Eugénie pour lancer la station. Aujourd’hui, la Chaîne Thermale du Soleil a repris les installations et a procédé à d’importantes rénovations pour répondre aux exigences actuelles. « Désolé, le montant n’est pas communiqué mais il est conséquent, déclare Eric Chavane, directeur. Aujourd’hui, nous avons 400 curistes conventionnés 18 jours. Nous proposons également diverses formules spa et thermo-ludiques. »

 

 

Les eaux thermales de Luxeuil-les-Bains sont idéales en phlébologie pour un meilleur tonus veineux, en rhumatologie pour estomper les douleurs et améliorer la mobilité ainsi qu’en gynécologie pour apaiser les douleurs postopératoires et décongestionner les muqueuses.

 

 

Claude-Yves Reymond

 

Le cul par-dessus la tête

 

A quelques kilomètres de Luxeuil, dans un sol de grès bigarré, plus de 2000 cerisiers produisant quelques 400 tonnes de fruits font de Fougerolles, la capitale du kirsch, distillé puis amené à maturation selon une tradition ancestrale datant du XVII ème siècle. « Lo Cul Dra Haut® », quant à lui, est un mélange subtil de sirop de cerises noires, de vin d’Arbois et de kirsch AOC. Comme le dit la chanson, cette spécialité vous mettra le cul par-dessus la tête… et le cœur en joie. Autre spécialité de la région : l’absinthe, interdite en 1915 et réhabilitée en 2011 en France. Troublante, une fois troublée à l’eau fraîche, la Fée Verte ne cesse d’intriguer.

 

 

 

 

 

Oscar de la découverte

A 140 km de Bâle et à 220 de Lausanne, Luxeuil-les-Bains est une escapade patrimoine et bien-être. Dommage que les Thermes soient fermés le dimanche. Surpris ? Ben, voyons ! Vous êtes en France.

TOP infos

Dormir

Sous direction familiale dynamique, l’hôtel-restaurant Beau-Site *** (18 rue Georges-Moulimard, www.beau-site-luxeuil.com) dispose d’une piscine.

Accueil impersonnel et prestations moyennes à l’établissement Les Thermes *** (4b, av. des Thermes, www.cerise-hotels-resorts.com).

 

Manger.

Coup de cœur pour la cuisine bistronomique à La Table d’Etienne (8 rue Jules Jeanneney, www.luxtraiteur.fr). Menu à 13 euros 50 à midi. Réservation recommandée.

 

 

 

Visiter

Le Conservatoire de la Dentelle (place de l’Abbaye, www.dentelledeluxeuil.com), un art de la ville en vogue sous le Second Empire.

 

 

Le site archéologique de l’église saint Martin, 125 sarcophages mis à jour témoignent de l’époque mérovingienne à Luxeuil-les-Bains.

 

 

L’Ecomusée du pays de la Cerise, Le Petit Fays, à Fougerolles, www.musees-des-techniques.org.

 

 

Acheter

Toutes les spécialités artisanales qui font la renommée de la Distillerie Paul Devoille (www.devoille.com) à Fougerolles. A quelques centaines de mètres, la production industrielle des Grandes Distilleries Peureux et les spécialités de l’Institut Griottines se veut haut de gamme. L’envolée des prix n’est guère justifiée pour les confitures et les terrines, notamment.

 

Se renseigner

Office de Tourisme, Maison du Cardinal Jouffroy, Rue Victor Genoux 53, F – 70 300 Luxeuil-les-Bains, www.luxeuil.fr. Bon à savoir, cet accueil est labellisé « Tourisme et Handicap » en matière d’accessibilité.

11.08.2015 14:32

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Concours

France

| Jouez la NATURE !

En collaboration avec ses partenaires, Wellness & Santé a le plaisir de vous faire découvrir le thermalisme en Lozère au cœur du plateau de l’Aubrac. Un séjour pour 2 personnes en base double.

De Baldus à Le Gray

France

| Château de Chantilly, Cabinet d’Arts Graphiques

Les primitifs de la photographie du XIXe siècle à Chantilly - 30 octobre 2018 – 6 janvier 2019

Publicité