Edition SEPTEMBRE 2018

Votre poids «Santé»

France

| Brides-les-Bains

Depuis plus d’un siècle, les sources de Brides-les-Bains, station thermale savoyarde, sont reconnues pour lutter efficacement contre le surpoids et l’obésité favorisant les risques cardiovasculaires et le diabète. Une référence pour maigrir.


A l’aube de sa cinquantaine, Véronique Genest, « Julie Lescaut » sur le petit écran, avait un problème d’embonpoint qu’aucun régime ne parvenait à éliminer durablement. La star de la série télévisée débarque alors au cœur de ce village de 600 habitants au cœur des Alpes, retrouve presque sa taille de guêpe… et déborde d’énergie.
Entre deux tournages, elle écrit alors « 46/38 : Guerre et Poids » paru chez Michel Lafon. Un succès pour elle tout comme pour les 12 661 patients en cure conventionnée (soins pris en charge par la Sécurité sociale française et par certaines assurances complémentaires suisses) qui ont séjourné à Brides- les-Bains en 2008. Le chiffre est en augmentation de 11,6% par rapport à 2007. La formule SPA, tout aussi efficace mais non remboursée, remplit d’aise 2017 personnes en 2008.

Cinq piliers pour réussir

La cure « Idéale » de Brides-les-Bains (18 jours), comme les cures de 6 et 9 jours « Maigrir à Brides », conjuguent cinq facteurs qui agissent avec bonheur contre le surpoids.

  • Une visite médicale en ces lieux s’impose en premier. Le médecin, spécialiste en thermalisme, déterminera la quantité d’eau anoxerigène (véritable coupe-faim naturel) de la source Hybord Sud à raison d’un maximum de trois verres par jour, une demi-heure avant chaque repas. Les propriétés de cette eau diurétique et laxative (fer, silicium, véritable déstockeur de la cellulite et sel) sont volatiles. C’est pourquoi on ne peut ni la conserver ni l’embouteiller. Elle agit également sur la circulation veineuse et lymphatique.
  • Une consultation avec l’une des sept diététiciennes du Centre Nutritionnel des Thermes permet ensuite de déterminer, par le biais d’une mesure d’impédancemétrie (composition corporelle), les pourcentages de masse maigre et de masse grasse de son corps. Les dépenses caloriques de son métabolisme de base (indispensables au maintien quotidien des fonctions vitales au repos) et de son énergie totale dépensée (en fonction de sa profession et de son seuil de sédentarité dans les activités quotidiennes) établit une fourchette calorique dans laquelle il faut rester. Expérience faite et exemple personnel pour être plus clair : « Ma navigation s’avère être entre 1815 Kcla/j et 2595 Kcal/j pour être en forme et ne pas souffrir de surcharge pondérale. »

Pour un effet « starter », tous les restaurants et les hôtels de Brides-les-Bains proposent une alimentation équilibrée à 1000 Kcal/j. Superbement présentée… et sans crier famine. Au cas où, un fruit servira de parade au grignotage.

  • S’ensuit toute une série de soins corporels. Entre une douche au jet ciblant les zones corporelles concernées et des applications d’algues s’inscrivent les massages. La spécialité de Brides-les-Bains est le rouler-palper avec pétrissages et pressions glissées réduisant en miettes toutes les cellules adipeuses et la cellulite. Aie ! cela peut faire un peu mal… mais qu’importe à l’écoute du propos de la kinésithérapeute de service pleine d’humour : « Pensez d’une manière positive ! Je « lutine » tout simplement vos capitons. »
  • L’aspect psychologique joue un rôle déterminant à Brides-les-Bains. Ici, on est entre gens de bonne compagnie souffrant de surcharge pondérale. Et pour la même cause : perdre quelques kilos pour atteindre son poids dit « Santé ». A bas le regard des autres, chacun et chacune retrouve à Brides l’estime de soi et sa confiance dans l’avenir.
  • Enfin, l’activité physique est de mise. Un petit tour par la salle de fitness coaché par un spécialiste de la remise en forme s’impose tout comme la participation à l’un des dix sports proposés gratuitement par le Club Equilibre sur mandat de l’Office du tourisme. Entre une simple marche à pied ou un « Nordic Walking » vigoureux avec les appareils de mesure cardio habituels et le Tai Chi Chuan apaisant, le choix est grand.

 

Coup de pouce vital

Rencontré lors d’une séance de cet art martial qualifié de gymnastique énergétique douce dans une méditation en mouvement, Didier Paris, 49 ans, est éducateur à Saint-Georges des Groseilliers dans l’Orne. « Je faisais du rugby avec un poids de 100 kg. Quand j’ai arrêté, je suis monté à 150 parce que je mangeais trop et mal en guise de compensation, confie-t-il. En décembre 2007, je me suis fait poser un anneau gastrique qui m’a permis de redescendre à 125. Pas suffisant. Vous me demandez pourquoi je suis là ? Je suis accompagné de ma fille. Elle a 25 ans. Oui, j’ai envie de voir mes petits-enfants et de vivre avec eux. »
Quant à Véronique Genest, la star de TF1 tira une pièce de théâtre de son livre à succès. Montée à la Gaîté Montparnasse à Paris, le triomphe ne fut guère au rendez-vous de « Madame Butterlight ». Pas évident d’avoir le beurre et l’argent du beurre.
D’une année à l’autre, les curistes demeurent fidèles à Brides-les-Bains. Juste pour affiner les détails d’un poids agréable retrouvé et pour mieux contrôler les dérapages alimentaires dangereux. Et aussi de la merveilleuse ambiance conviviale à l’heure de l’ « apér-eau ».


Claude-Yves Reymond pour Wellness Santé magazine

 INFOS

Office de tourisme de Brides-les-Bains
Tél : + 33 4 79 55 20 64
www.brides-les-bains.com

 
La saison thermale démarre en mars jusqu’au 31 octobre. Dès début décembre jusqu’à Pâques, le ski est au rendez-vous de Brides-les Bains, village olympique lors des JO d’Albertville en 1992 relié au plus grand domaine skiable du monde de Méribel par la télécabine de l’Olympe en 25 minutes.

Golf Hôtel ***, tél : + 33 4 79 55 28 12, www.golf-hotel-brides.com, info : golfhotel-brides@wanadoo.fr.
Cet établissement de classe complètement rénové, domine la station thermale.

Maison de la France
Rennweg 42
Case postale 33 76
8021 Zurich
Tél : 044 217 46 00
www.franceguide.com

01.02.2011 11:34

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Un village au cœur de Paris

France

| Clapotis de Seine sur Saint-Louis

Le choix entre cinq ponts pour y accéder, deux berges et quatre quais pour se bécoter un « amour toujours » sans oublier huit rues pour flâner : c’est l’île comme disent tout simplement ses habitants. Promenade en zigzag à l’écoute des ragots de l’histoire transpirés des façades.

Osez l'escapade !

France

| Saint-Denis

Une forme d'art pictural différente au 6b et la tradition musicale à la Basilique.

Publicité