Edition JUILLET 2018

Découverte: Paris by night.

France

| Nuit magique, instants féeriques

Du Moulin Rouge au Lido en passant par Chez Michou, Paris vous en met plein les yeux. Paillettes, strass, … et vitriol.


D’un coup de jambe habile, dans un tourbillon de froufrous, elle savait relever sa jupe à volants pour dévoiler sa petite culotte. Etait-elle fendue ? La légende l’affirme. Louise Weber savait aussi laper les coupes de champagne de son public masculin, d’où son surnom « La Goulue ».

Indissociable du french cancan et du Moulin Rouge, dès 1889, Toulouse-Lautrec immortalisa, sur plusieurs affiches, cette danseuse populaire.

 

 

 

Enchantement

 

Aujourd’hui, le cabaret parisien du boulevard de Clichy perpétue la tradition de ce numéro endiablé et canaille, dans sa revue « Féerie », avec les Doriss Girls. A chaque représentation, plus de 800 spectateurs apprécient ce festival de gambettes levées.

 

 

 

Des jambes longues au galbe parfait – ces artistes mesurent au moins 1 m 75 et une variation de poids de plus ou moins 2 kilos est tolérée -, vous les retrouverez aussi chez les Bluebell Girls du Lido sur les Champs Elysées. Le style est plus international avec des numéros acrobatiques qui ont conquis plus de 600 000 convives l’an passé.

 

 

 

Au côté de ces deux cabarets de music hall prend place le Paradis Latin, au 28 rue du Cardinal-Lemoine, sur la rive gauche. Inauguré en 1802, c’est le doyen. Il connut une carrière mouvementée avec plusieurs fermetures. Aujourd’hui, l’établissement, dans l’architecture originale de Gustave Eiffel, a retrouvé son statut de haut lieu des nuits parisiennes.

 

Et que ça saute !

 

Un dîner spectacle dans l’un des ces établissements figure obligatoirement dans le séjour parisien tout inclus des touristes asiatiques. Pour l’amateur européen individuel, il faut compter environ 200 euros par personne. Le champagne est inclus. Les garçons du Moulin Rouge ont fait sauter 240 000 bouchons, l’an passé.

 

 

 

 

Et si vous demandez à Michel Georges Alfred Catty : « S’il était une boisson, laquelle serait-ce ? » Michou vous répondra : « Merci au champagne qui est mon bain de jouvence ! »

 

Homme de cœur

 

Figure emblématique et éternelle du Tout-paris, ce prince de la nuit, derrière ses lunettes bleues, accueille son public, chaque soir, au 80 rue des Martyrs.

 

Cette formule cabaret-restaurant-spectacle est un pur bonheur. Les garçons, outrageusement maquillés, servent en salle puis se retrouvent sur scène, peu après, en parodiant Céline Dion ou Jeanne Moreau. L’humour au vitriol de ces transformistes est si décapant que vous risquez bien de vous retrouver, avec quelques courbatures des zygomatiques, le lendemain matin en fredonnant Dutronc « Il est cinq heures, Paris s’éveille. Les travestis vont se raser. La tour Eiffel a froid aux pied.»

 

Le 30 juin dernier, Alain Morisod recueillait les meilleurs instants du spectacle et quelques confidences de Michou pour un futur « Coups de cœur ». « Mon plus beau souvenir ? Ma grand-mère Elise qui m’a élevé jusqu’à mes 19 ans et m’a tout appris. En son souvenir, je suis heureux d’inviter à déjeuner toutes les grand-mères de Montmartre une fois par mois. Et aujourd’hui, les années passant, j’en fais un peu partie… »

 

 

 

Michou, décoré de la Légion d’honneur, a fêté ses 82 ans, le 18 juin. Son amie Brigitte Bardot lui a adressé toute son affection. « Je l’adore. Il y a 60 ans, on avait les mêmes fesses. Aujourd’hui, la même âme. ». Et si on demande à cet homme de coeur, pince-sans-rire et kitsch : « Quelle est la plus belle période de votre vie ? » Il répond : « Toutes, sans exception. ».

 

A ses amis, ce gentilhomme baisse ses lunettes pour un clin d’œil. Avec un plein de paillettes.

 

Claude-Yves Reymond pour wellness & santé 52

www.wellness-et-sante.ch

 

L’attraction en chiffres

En raison de l’éclairage public au gaz, installé dans ses rues dès 1830, Paris est surnommée la ville lumière. En 2012, elle vient au 3ème rang, derrière Bangkok et Londres, dans le Top 10 des villes les plus visitées du monde. Un véritable aimant qui attira plus de 29 millions de visiteurs, l’an passé. Le tourisme représente 13,3% de l’emploi total. Quant à la taxe de séjour, elle s’est élevée à 39,5 millions d’euros. D’une manière générale, Paris a empoché 77 milliards de revenus touristiques, directs ou indirects.

Le taux d’occupation des hôtels parisiens est de 79,6%. Le moindre placard coûte un saladier… et il est prudent de réserver. La durée moyenne du séjour de 3 nuits est à la baisse.

 

L’oscar de la découverte

Paris, c’est Paris. Un point, c’est tout.

 

INFOS

ATOUT FRANCE

Rennweg 42 – Case postale 3376 - CH- 8021 Zürich

Tél. +41 (0)44 217 46 14 

www.rendezvousenfrance.com 

www.parisinfo.com

 

 

L’hôtel Joséphine est la nouvelle adresse insolite de ces lieux grâce à ses objets chinés côtoyant un mobilier moderne et coloré tout en proposant un confort dans les standards des 4 étoiles.

 

Hotel Joséphine

67, rue blanche 75009 Paris

www.hotel-josephine.com

Tél. + 33 (0)1.55.31.90.75

 

 

.

19.12.2013 11:34

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Un village au cœur de Paris

France

| Clapotis de Seine sur Saint-Louis

Le choix entre cinq ponts pour y accéder, deux berges et quatre quais pour se bécoter un « amour toujours » sans oublier huit rues pour flâner : c’est l’île comme disent tout simplement ses habitants. Promenade en zigzag à l’écoute des ragots de l’histoire transpirés des façades.

Votre poids «Santé»

France

| Brides-les-Bains

Depuis plus d’un siècle, les sources de Brides-les-Bains, station thermale savoyarde, sont reconnues pour lutter efficacement contre le surpoids et l’obésité favorisant les risques cardiovasculaires et le diabète. Une référence pour maigrir.

Publicité