Edition NOVEMBRE 2018

Découverte Saas-Fee: Le cœur « chamade »

Suisse

| Impératif

Tout au long de cette année, de grandes affiches invitèrent les Suisses à découvrir « La République Libre des Vacances ». Etat des lieux.


En raison de la faiblesse de l’euro, les visiteurs étrangers se faisaient rares à Saas-Fee. L’Office du tourisme eut alors l’idée de reconquérir le cœur des Suisses. Tout fut mis en œuvre dans la station valaisanne, à quasi égale distance de route de Bâle, Zurich et Genève, pour que les Alémaniques ne filent plus dans le Tyrol, ni les Romands en Savoie.

Ivresse blanche

En quelques minutes, grâce au Métro Alpin, funiculaire entièrement souterrain, vous voici transporté au sommet de l’Allalin, un paradis à la neige éternelle. Le cœur bat la chamade. Est-ce l’altitude de 3 500 m ou un pic d’adrénaline face à ce spectacle grandiose ? Un peu des deux.

 

 

Ici, tout devient unique au monde : le plus haut restaurant tournant, la grotte de glace la plus vaste, un point de vue panoramique sur 18 sommets culminant à plus de 4 000 d’altitude dont la plus haute montagne de Suisse : le Dom à 4 545 m.

Saas-Fee propose 150 pistes de ski répondant aux aptitudes de chacun. Patinage et luge sont aussi au menu des loisirs sans oublier 60 km de sentiers de randonnée hivernale.

Pureté

Le modèle touristique de Saas-Fee est basé sur le principe du développement durable. En 1951, la commune décida que les habitants et les visiteurs laisseraient leur véhicule à l’entrée du village. En 2002, Saas-Fee reçut le label « Cité de l’énergie » récompensant tous ses efforts consacrés à la sauvegarde de l’environnement.

Inspiration

L’histoire de la région est relatée dans le musée de Saas, l’ancien presbytère du village, construit en 1732. On y découvre aussi la chambre de travail de l’écrivain allemand Carl Zuckmayer qui, en quête d’inspiration et de quiétude, résida à Saas-Fee, dès 1958. Quant à André Gide, subjugué par le panorama, il y situe une partie de son roman « Les Faux-Monnayeurs » dans lequel il décrit, avec exaltation, une excursion symbolique à l’Allalin avec avalanches, précipices et nuit dans un refuge bondé.

 

 

Demain

L’an prochain, sur le tracé emprunté par les marchands déjà en 1217, un chemin alpin de pèlerinage reliera Domodossola à Saas-Fee en passant par le col d’Antrona. Pour un montant de 800 000 euros, cette nouvelle attraction dite « Nature et spiritualité » est fort attendue des deux côtés de la frontière.

 

Claude-Yves Reymond - Wellness & Santé 52

www.wellness-et-sante.ch

 

Avantageux

Skipass de 3 ou 6 jours offert par l’hôtel de votre choix dans une liste sélectionnée lors d’un séjour du 4 au 25 janvier 2014. Tous les détails sur www.saas-fee.ch/januar14.

 

INFO

 

Saas-Fee

Saastal Tourisme

Tél. : + 41 (0)27 958 18 58

www.saas-fee.ch

info@saas-fee.ch

 

L’oscar de la découverte

Saas-Fee appartient à la catégorie des destinations mythiques qu’il faut avoir vues, au moins une fois, dans sa vie.

Bon rapport qualité/prix malgré quelques dérapages. Au restaurant Tenne en station ou dans les établissements d’altitude, l’expresso franchit allégrement la barre des 4 ou 5 francs. Le sourire émerveillé du touriste plumé devient alors grimace.

 

 


L'hôtel SCHWEIZERHOF Gourmet & Spa, buffet petit-déjeuner et accès à l’espace « the wave » de 1 000 m2 inclus.

Situé au centre du village, avec une position légèrement surélevée, cet établissement ****S, entièrement rénové en 2013, offre une vue magnifique sur le glacier de Saas-Fee. Le restaurant « Lieblingsrestaurant » est coté 15 points par Gault Millau.

SCHWEIZERHOF Gourmet & Spa, ch – 3906 Saas-Fee, Tél. + 41 (0)27 958 75 75, www.saasfeeling.net, info@schweizerhof-saasfee.ch

 

 

 

 

18.12.2013 11:27

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Vaches et cerfs

Suisse

| Elevage dans les Franches Montagnes

Une diversification nécessaire avec Robert Cattin.

« Candy Crush » à Neuchâtel

Suisse

| Escapade

Que reste-il ici du Sugus, mondialement connu? Trois fois rien mais qui sont uniques.

Publicité