Edition JUIN 2018

Bad Wörishofen et Munich

Allemagne

| Chaud, froid et show !

Bien être avec les soins Kneipp, le thermalisme et le musée BMW. Un trio de bonheur à savourer.


 Une chambre d’hôtel vers les 2 heures du matin. Un thérapeute entre à pas feutrés et vous glisse sous la nuque un oreiller agréablement chaud et humide. L’odeur des foins vous réveille. Non, vous ne rêvez pas. Vous êtes tout simplement à Bad Wörishofen et le « Heublumensack » se révèle être l’un des soins prodigués lors d’une cure Kneipp … du nom d’un certain Sebastian Kneipp (1821-1897). Kneipp ? Ce nom vous dit certainement quelque chose : il se décline en gels douche, crèmes et tisanes en vente dans toute l’Europe.

A l’origine

Atteint de tuberculose dans sa jeunesse et condamné par son médecin, le jeune homme d’alors, après la lecture d’un traité de médecine naturelle, découvrit les vertus de l’eau dans l’alternance du chaud et du froid. Il guérit et améliora les techniques de Johann-Sigmund Jahn. Devenu prêtre catholique au couvent de Wörishofen, Kneipp ouvrit, en parallèle à son ministère religieux, un premier établissement de bains en 1880 dans cette petite ville de l’Allgäu. On l’accusa de charlatanisme mais les malades, des plus humbles aux célébrités dont le pape Léon XIII, affluèrent. Tout comme aujourd’hui : Bad Wörishofen compte plus de 140 hôtels d’une capacité de quelque 50 chambres et la durée moyenne du séjour est de 6,5 jours. Thomas Götz, directeur de l’office du tourisme, apporte quelques précisions à ce dernier chiffre : « Les quadragénaires viennent ici pour un week-end prolongé, histoire de se changer les idées. A partir de 50 ans, on reste une semaine pour faire face au « burn out ». A l’heure de la retraite, c’est 21 jours pour le maintien de sa qualité de vie. Les prix sont modérés. Le coût d’un forfait 7jours/6 nuits en demi-pension, soins et visite médicale inclus, varie entre 600 et 800 euros selon la catégorie de l’hôtel. »

Prévention

Les bienfaits de la cure Kneipp reposent sur cinq piliers. Au premier rang se hisse l’hydrothérapie dont l’alternance du chaud bienfaisant et du froid déclencheur réactif renforce les systèmes immunitaire et cardio vasculaire. Puis viennent : une activité physique régulière, des soins par les plantes et une alimentation équilibrée avec des produits de saison et de proximité. La spiritualité, autrefois catholique mais devenue aujourd’hui pour certains : relaxation zen, training autogène ou chi gong, ponctue le tout. La cure Kneipp se définit comme un concept de maintenance de son capital santé.

Succès et bousculades

Bad Wörishofen dispose également d’un établissement thermal dont l’eau (température: 38 degrés et concentration en sels minéraux : 2 200 mg/l) est pompée à 15 m de profondeur. D’une superficie totale de 15 200 m2, l’ensemble est gigantesque dans une exubérance de palmiers, de chaises longues autour des bassins et de bars aquatiques proposant des cocktails exotiques ou des chopes de bière. Dans une ambiance tropicale, bavaroise et thermo ludique, « Therme » est un succès avec 800 000 visiteurs, l’an passé, pour 31 euros la journée.

Un tour dans le plus haut grand huit du monde vous tente-t-il ? N’hésitez pas ! C’est toujours à Bad Wörishofen au Skyline Park, un parc d’attractions vertigineuses - à ne pas comparer avec les thèmes d’Europa Park comme c’est souvent le cas - mais tout aussi fun et excitant. La jeunesse adore, la génération épanouie des cures Kneipp y vient aussi pour une offre « Kaffee und Kuchen » à 5 euros. Un hit avec plus de 450 000 visiteurs en 2011.

 

bmw

 

Sur les chapeaux de roue à Munich

« Le meilleur, rien que le meilleur » est l’une de vos devises. Depuis Bad Wörishofen, filez donc à Munich à 75 km ! Le complexe BMW (le « Monde » de la marque premium, le musée et l’usine) s’affirme être le plus fréquenté par les visiteurs étrangers de la capitale bavaroise.

A ce rendez-vous : une architecture fascinante pour ceux qui ne sont pas amateurs de voitures. Pour les autres : l’admiration des modèles d’hier et ceux de demain perpétrant à jamais les caractéristiques de la marque populaire devenue premium telles la calandre avec les deux haricots typiques ou l’inclinaison vers l’avant de la vitre latérale arrière. Pour aujourd’hui, si vous avez peut-être passé commande, vous pourrez prendre livraison de votre BMW et vous élancer, après une parade de gala en colimaçon façon « show off », sur la route.

Il est inutile de poser la question au guide « Pourquoi BMW n’a jamais pu s’imposer dans les flottes de taxi comme c’est le cas de Mercedes ? » Du tac au tac, il vous répliquera que la police, quant à elle, préfère la performance des voitures au symbole bleu et blanc figurant une hélice en rotation. Ici, les agents vous ont à l’œil et ne vous feront pas cadeau de l’amende. Pour circuler au centre de Munich, la vignette dite ECO collée sur le pare-brise est impérative.

 

Claude-Yves Reymond pour Wellness & Santé magazine printemps 2012

 

 

A tester chez soi

 

Dans le jardin botanique de Bad Wörishofen aux 521 espèces de roses, une installation est prévue pour le bain des avant-bras. C’est le soin Kneipp dit « Expresso ». Il paraît que Georges l’adore. Alors essayez-le chez vous ! Remplissez votre lavabo d’eau bien froide, plongez vos avant-bras, comptez jusqu’à 20 et ressortez-les ! La peau a viré de couleur. Egouttez et épongez lentement pour retrouver la température du corps !

 

A voir aussi à Munich

 

Le plus grand

Toutes nationalités confondues, le Deutsches Museum (www.deutsches-museum.de) demeure le numéro 1 incontestable des musées de Munich avec 1,5 million de visiteurs en 2011. Sur une superficie de 73 000 m2, c’est l’un des plus grands musées des sciences et de la technique au monde.

Polémique

Inauguré en mai 2009, le Museum Brandhorst (www.museum-brandhorst.de) pour les amateurs d’art contemporain a trouvé sa place à côté des pinacothèques dans un espace vert de 30 ha proche de la Königplatz que la ville tient à nommer « Kunst Arial ». La façade ce bâtiment crée l’événement avec ses 36 000 éléments en céramique de 23 coloris différents. Certains considèrent que les œuvres d’Andy Warhol exposées ont pris un coup de vieux. A vous de décider.

Pour bientôt

Les superbes collections de l’art égyptien (www.aegyptisches-museum-muenchen.de) appartenant à Munich vont prendre place dans un nouveau bâtiment situé à la Gabelsbergerstrasse. Encore un peu de patience : l’ouverture est prévue au début de 2013.

Fringale déjantée

Pourquoi faut-il mettre de l’argent de côté pour l’avoir devant soi ? Le « Kabarettist » munichois Karl Valentin (1882-1948) n’aurait pas renié cette loufoquerie. Logé dans les deux tours de la porte de l’Isar, un musée www.valentin-museum.de) lui rend hommage. Le visiteur est prié de pas nourrir le lion de bronze de la porte d’entrée et les personnes de plus 90 doivent être accompagnées de leurs parents. Le petit restaurant au dernier étage est idéal pour déguster une Weisswurst accompagnée de moutarde sucrée.

 

INFOS

Office du tourisme d’Allemagne

Freischützgasse 3

8004 Zürich

Tél. 044 213 22 00

office-switzerland@germany.travel

www.muenchen.de

www.bad-woerishofen.de

20.03.2012 20:08

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

« Espion, lève-toi ! »

Allemagne

| A visiter

Inutile. De la Marche Silencieuse à Leipzig à la Chute du Mur de Berlin, il y a 25 ans, la STASI a disparu.

En l’air? Oui, mais pas trop haut!

Allemagne

| Aéronefs à Friedrichshafen

Larguons les amarres à Friedrichshafen sur la rive allemande du lac de Constance, sur les traces du noble ingénieur Ferdinand Adolf August Heinrich von Zeppelin et des créations aéronautiques de Claude Dornier.

Publicité