Edition JANVIER 2018

Destination Budapest

Autres pays

| Au bonheur des bains

Faites un trou dans la capitale hongroise ! De l’eau thermale en jaillira à coup sûr ou presque. Cent dix-sept sources sont déjà recensées, l’une d’entre elles alimente désormais « AQUAWORLD » Budapest, accouplé à un hôtel 4 étoiles de 309 chambres, ouvert depuis peu en périphérie de la ville.


L’investissement est de taille pharaonique : 70 millions d’euros furent consacrés à ce complexe thermal dont la coupole de la hauteur d’un bâtiment de cinq étages abrite la reconstitution du temple monumental cambodgien d’Angkor. Sur 8,6 hectares, tout y est : la glisse le long de tobogans vertigineux, la relaxation au sein de cavernes, le jet puissant des cols de cygnes dans les 21 bassins pour dénouer des épaules contractées, l’éventail complet des soins dits « spa », les espaces verts… Un nouveau pont  fut même construit sur le Danube pour en faciliter l’accès et plus de 1500 entrées par jour sont prévues cette année.

aquaworld budapest

Tout Budapest se précipite à AQUAWORD pour voir et être vu. Dans le creux de la vague économique actuelle, le prix d’entrée calqué sur l’Europe fait cependant frissonner même dans l’eau chaude. Comme le veut la tradition en Hongrie, certains regrettent que l’art de ne rien faire en immersion aquatique bienfaisante, si ce n’est de converser avec son voisin de bain et de jouer aux échecs, aient été oubliés.

Un retour aux sources s’impose-t-il ?

Pour le visiteur assurément. Budapest est une station thermale de grande renommée. L’homme préhistorique avait déjà reconnu la vertu curative de ces eaux bienfaisantes  dont l’abondance donna lieu à l’époque romaine, au Moyen Age et sous la domination ottomane à une prolifération de bains au pied des collines de Buda.

  • Sous la voûte médiévale du Kiraly que le pacha Arslan fit construire en 1565, la piscine octogonale est surprenenante.
  • Soutenue par huit colonnes, la coupole haute de 10 m du Rudas  illumine la vapeur montant de la piscine ; ce bain est fort apprécié pour ses ouvertures nocturnes.
  • Au Gellért, merveille de style Art déco, rien n’a changé. Tout se pérpétue dans la tradition, y compris celle de l’accueil maussade issu de 40 ans de communisme.
  • Quant au Széchenyi, situé à Pest sur l’autre rive du Danube, c’est le plus grand avec ses 3 piscines extérieures et ses 12 bassins intérieurs.

A bon compte

La capitale hongroise s’étale sur un cercle dont le diamètre avoisine les 30 kilomètres. D’un point à l’autre, les distances sont grandes. En tête des plaintes adressées à l’Office du tourisme, faites donc attention aux taxis plumant le touriste pigeon et préférez les transports publics à la tarification complexe en achetant une « Budapest Card » simple et avantageuse ! Certes, on s’y perd  un peu dans ce dédale de trams, trains, bus et métro à cadence rapide mais l’habitant de la ville saura vous mettre sur le bon chemin.

budapest

A vous donc de parcourir l’Allée de la Culture, soit l’avenue Andrássy, l’une des plus belles d’Europe, où sous sa chaussée circulent les rames du premier métro construit sur le continent. L’Opéra mérite un léger détour. Tout comme la basilique Saint Stéphane. Un peu plus loin, la trépidante rue Váci aux nombreux magasins et boutiques élégantes saura vous séduire.  Vous achéterez peut-être du foix gras d’oie ou de canard au sous-sol de la «Markthalle » (Vámház körút 1-3) et assuérment vous dégusterez un café chez Gerbeaud (place Vörösmarty), une pâtisserie fondée par le genevois Emil Gerbeaud en 1882.

A l’heure de la crise économique, Budapest est certainement la destination « Intervilles » offrant le meilleur qualité/prix. Sans oublier le tourisme dentaire qui depuis 1990 connaît un développement sans précédent en raison des prestations de 60% environ moins chères que dans le reste de l’Europe.

Claude-Yves Reymond pour Wellness & Santé magazine, www.wellness-et-sante.ch

INFOS 

www.hungarn-tourismus.ch

http://www.budapestinfo.hu/

www.aqua-world.hu

Compagnie aérienne: http://www.malev.com/

Soins des dents: http://www.sancodental.com/

Se loger : Ramada Plazza ( Árpád fejedelem útja 94, H – 1036 Budapest, tél. : + 36 1 436 4100, http://www.ramadaplazzabudapest.hu/, info.ramadaplazzabudapest.hu). Avec le spa: « Aphrodite Health & Wellness Center » disposant de trois piscines d’eau thermale. Cet établissement de luxe complètement rénové est situé le long du Danube juste en face de l’île Marguerite.

 

 

04.03.2011 16:57

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

Les mille et un contrastes d’Istanbul

Autres pays

| Entre authentique et frelaté

A cheval entre l’Europe et l’Asie, Istanbul compte approximativement 14 millions d’habitants, 2397 mosquées et des centaines de milliers de téléphones portables. Entre foule bigarrée, appels des muezzins, sonneries intempestives et shopping, le parcours est impressionnant.

Croisière fluviale en Russie

Autres pays

| De l'Ermitage au Kremlin

Splendeurs impériales, vestiges communistes façon vintage et grand écart financier actuel s'égrainent, au fil de l'eau, entre Saint-Pétersbourg et Moscou. Bienvenue à bord du « Lev Tolstoy » pour un aperçu !

Publicité