Edition JUILLET 2018

Les mille et un contrastes d’Istanbul

Autres pays

| Entre authentique et frelaté

A cheval entre l’Europe et l’Asie, Istanbul compte approximativement 14 millions d’habitants, 2397 mosquées et des centaines de milliers de téléphones portables. Entre foule bigarrée, appels des muezzins, sonneries intempestives et shopping, le parcours est impressionnant.


Dès le matin, oreille collée à leur «tri-band», les conducteurs de berlines allemandes de luxe rivalisent d’adresse avec les chauffeurs de taxi au volant de leur vétuste Fiat Regata jaune pour franchir le pont Galata menacé de paralysie. Accoudés le long du parapet, les pêcheurs amateurs ne lèvent même pas la tête. A l’est, la mosquée impériale Sultanahmet lance dans le ciel ses six minarets avec beaucoup de majesté. Construite entre 1609 et 1616, elle est plus connue sous le nom de mosquée Bleue en raison de ses magnifiques panneaux intérieurs de faïence d’Isnik, azur et blanche. Juste en face se trouve la basilique Sainte-Sophie, fondée par Constantin et reconstruite au VIe siècle par Justinien. Son immense dôme de 55 mètres au-dessus du sol sur un diamètre de 31 mètres recouvre un espace chargé de la ferveur religieuse d’autrefois.

Par un dédale de ruelles pavées, la balade se poursuit tout naturellement en direction du Grand Bazar, établi par Mehmet II, où se rendent chaque jour près de 500 000 personnes. C’est une ville dans la ville avec ses 60 allées, ses 4500 échoppes et ses 20 000 vendeurs. Dans la rue de l’Or, le loyer mensuel d’une boutique de 20 m2 peut atteindre 7500 dollars. Les cartes de crédit sont les bienvenues.

le grand bazar d'Istanbul

Filez vers les marchands de tapis pour une leçon de technique de vente gratuite. C’est fabuleux... mais vous risquez bien de repartir avec un colis sous le bras. Ancien, ce kelim? Ou simplement usé? Allez savoir! «Pour la matière, c’est différent», explique Hasan Diker dans un bagout convaincant. Il arrache une frange du tapis, l’allume avec un briquet: une fumée noire s’échappe et témoigne d’une laine mélangée avec une fibre synthétique. Quelques étincelles s’éteignant d’elles-mêmes auraient prouvé que le tapis était 100% laine vierge.

«Boss, Lacoste,Polo...» L’appel des fripiers vous interpelle-t-il dans le domaine de la contrefaçon? Plus de 10 000 ateliers clandestins produisent le vêtement griffé selon vos désirs. Attention, la qualité a son prix. Du côté des pashminas plus authentiques, le prix d’un 100% cachemire ne doit pas dépasser 23 dollars et le test du châle passant à travers une alliance est impératif avant de passer à l’achat.

Exit le Grand Bazar, ses bonnes affaires et ses arnaques, vous voici en direction du Marché aux épices. Tout ne sera ici que plaisir olfactif avec les senteurs de la cannelle, de la menthe et du poivre....

A l’extérieur, la circulation sur le pont Galata est toujours aussi difficile. Une situation normale pour le pays. Le grand Istanbul avec ses 14 millions d’habitants s’étend le long des rives du Bosphore sur près de 130 kilomètres. Le long du parapet, les pêcheurs n’ont pas bougé d’un pouce.

rédaction partir-magazine.com 

Le Crime de l'Orient-Express

Ne manquez pas de jeter un coup d'oeil sur l'architecture néoclassique de la gare Haydarpasa, un cadeau de l'empereur allemand Guillaume II. Au début du siècle passé, l'espionne Mata Hari, le poète Pierre Loti et Agatha Christie y débarquèrent et sautèrent dans un taxi pour se faire conduire au Pera Palas, le tout premier cinq étoiles d'Istanbul, construit en 1892, que la reine du polar décrivit dans une quinzaine de pages de son best-seller Le Crime de l'Orient-Express. La visite des chambres où logèrent ces célébrités est possible. Les câbles de l'antique ascenseur tiendront-ils le coup jusqu'au quatrième étage? Mystère.

INFOS

Consulat général de Turquie, Informations touristiques, Stockerstrasse 55, 8002 Zurich, Tél. 01 221 08 10

 

26.02.2011 18:12

Les informations de l’article ci-dessus ont été vérifiées lors de sa mise en ligne. La rédaction de partir-magazine.com ne saurait être tenue responsable pour tous changements et modifications intervenus après sa publication.

Vous aimerez aussi:

SOS fantômes à Edimbourg!

Autres pays

| Entre «Dr Jekyll et Mr Hyde», Sherlock Holmes et Harry Potter

Chaud au coeur et sueurs froides, l’Ecosse a inventé le whisky et les fantômes. Les murs de la vieille ville d’Edimbourg fleurent le mystère et les illusions.

Destination Budapest

Autres pays

| Au bonheur des bains

Faites un trou dans la capitale hongroise ! De l’eau thermale en jaillira à coup sûr ou presque. Cent dix-sept sources sont déjà recensées, l’une d’entre elles alimente désormais « AQUAWORLD » Budapest, accouplé à un hôtel 4 étoiles de 309 chambres, ouvert depuis peu en périphérie de la ville.

Publicité